Dans l'actu

L’armée israélienne installe une nouvelle arme robotisée au sommet du « mur de la honte« 

L’armée israélienne a installé une nouvelle arme de dispersion de foule au sommet du mur de séparation à Bethléem. Cette nouvelle arme, contrôlée à distance, projette des jets d’eau putride (skunk water) et a été mise en service le mois dernier. Selon la section des porte-parole des FDI [l’armée israélienne], l’arme, entre autres moyens de dispersion de foule, peut également lancer des gaz lacrymogènes.

a nouvelle arme, équipée d'une caméra, installée sur le mur de séparation à Bethléem. (Photo: Activestills.org)

a nouvelle arme, équipée d’une caméra, installée sur le mur de séparation à Bethléem. (Photo: Activestills.org)

Au cours du mois dernier, les résidents palestiniens de Bethléem ont remarqué la nouvelle arme installée au sommet du mur de séparation, dans une zone proche où ont lieu la plupart des protestations contre l’occupation et la clôture. Selon les participants au Palestine Marathon, la semaine dernière, la nouvelle arme, équipée d’une caméra, pivotait sur son axe et les a suivis au moment où ils passaient devant, pendant la course.

Une rumeur revenant dans les conversations entre Palestiniens dans les médias sociaux prétendait que l’arme était la même que celle installée sur les murs séparant Israël de Gaza. Selon un reporter photographe travaillant dans les territoires occupés, les militaires utilisent souvent des balles réelles contre les protestataires qui s’approchent de la grande tour dominant cette partie spécifique du mur. Toutefois, une source de l’armée a déclaré à l’adresse de +972 que l’arme serait utilisée exclusivement à des fins de dispersion de foule et qu’elle serait contrôlée par la Police des Frontières.

Des coureurs à pied participent au marathon annuel pour la Palestine à Bethléem, sous l'ombre d'une nouvelle arme (visible au-dessus, à gauche) installée au sommet du mur de séparation. (Photo : Activestills)

Des coureurs à pied participent au marathon annuel pour la Palestine à Bethléem, sous l’ombre d’une nouvelle arme (visible au-dessus, à gauche) installée au sommet du mur de séparation. (Photo : Activestills)

En réponse a une enquête effectuée par +972, la section des porte-parole des FDI a déclaré que l’arme faisait « partie de nos moyens de dispersion d’émeute en Judée et en Samarie. L’arme est contrôlée à distance et elle peut lancer de l’eau, des grenades de gaz lacrymogène, etc. Il importe d’ajouter qu’elle ne tire pas de munitions réelles. Les forces israéliennes de sécurité opèrent de diverses façons afin de maintenir l’ordre dans la zone, tout en évitant de faire du mal à des innocents. » La section des porte-parole s’est abstenue de répondre à des questions concernant la raison de l’installation du système, ou de dire s’il était prévu d’utiliser l’arme dans d’autres zones encore du mur de séparation.


Publié sur 972Mag.com lz 19 avril. Traduction : JM Flémal.

Print Friendly, PDF & Email