Dans l'actu

L’armée israélienne a enlevé le Secrétaire général du Conseil législatif palestinien

L’armée israélienne a enlevé Mahmoud Ramahi, le Secrétaire général du Conseil législatif [le Parlement] palestinien, indiquent des sources liées au Hamas. Les troupes de l’armée d’occupation ont pris d’assaut la maison du député du Hamas dans la ville de Ramallah (Cisjordanie) , dans les premières heures de mercredi (10/11).

Mona Mansour, également député du Hamas, a déclaré que Ramahi avait pu l’appeler pour lui dire qu’il était arrêté, alors que les soldats entraient dans sa maison. « Puis l’appel téléphonique a été coupé et on ne sait où il a été emmené », a-t-elle encore dit.

L’armée israélienne a déclaré que Ramahi était l’un des douze Palestiniens enlevés en Cisjordanie pendant la même nuit. Ces événements se sont produits alors que des représentants du Hamas et du Fatah ont entamé une réunion à Damas mardi soir pour des pourparlers de réconciliation.

Ces partis, rivaux politiques, sont profondément divisés depuis que le Hamas a pris le contrôle de Gaza en juin 2007, limitant ainsi l’autorité du Fatah à la Cisjordanie.

Omar Abdul Razek, un haut responsable du Hamas en Cisjordanie, a déclaré à l’agence AFP que l’enlèvement de Ramahi semblait être une tentative d’Israël de saper les tentatives de réconciliation. « Il n’y a aucune justification pour l’arrestation de Mahmoud Ramahi, à moins que l’objectif d’Israël soit de saboter le processus de réconciliation », a déclaré Abdul Razek.

Il y a trois semaines, Hatem Qafaish, un autre député du Hamas, a été kidnappé par les Israéliens dans une ville au sud d’Hébron.

Les forces israéliennes avaient déjà enlevé Ramahi en 2006 lors d’une rafle touchant des dizaines de responsables du Hamas, après que des combattants du Hamas ait capturé le soldat israélien Gilad Shalit.

 

Print Friendly, PDF & Email