Dans l'actu

L’armée égyptienne affirme avoir détruit 20 tunnels sous la frontières de Gaza

L’armée égyptienne a affirmé lundi qu’elle a détruit 20 tunnels sous la frontières entre la Bande de Gaza et l’Égypte, qui avaient été récemment découverts. L’armée égyptienne déclare que la découverte et la destruction des tunnels ont eu lieu en novembre.

La Bande de Gaza est soumise à un blocus par l’Égypte et Israël depuis que le Hamas y a pris le pouvoir, en 2007. Pendant des années, toutefois, l’Égypte avait tant bien que mal toléré l’existence de centaines de tunnels par lesquels passaient toutes sortes de marchandises indispensables à la survie des habitants de Gaza, mais aussi – par exemple – des équipes médicales étrangères venant prodiguer des soins à la population gazaouites (en particulier après les agressions militaires sauvages auxquelles Israël s’est répétitivement livré).

Après le renversement du Président élu Morsi par l’armée égyptienne, celle-ci a entrepris de créer une “zone tampon” entièrement vide tout au long de la frontière, démolissant pour cela la majeure partie de la ville de Rafah, et elle a aussi entrepris de pomper d’énormes quantités d’eau de mer pour noyer les tunnels et leurs occupants, provoquant l’effondrement de beaucoup de tunnels et  de nombreuses victimes parmi ceux qui y travaillaient.

Pour plus de détails, voir notre article récent : «Pourquoi certains habitants de Gaza passent-ils leur vie à 35 mètres sous terre ?»

Print Friendly, PDF & Email