L'actu

L’armée d’occupation détruit les conduites d’eau alimentant des localités palestiniennes pour forcer les habitants à partir

Des bulldozers, escortés par l’armée d’occupation, ont détruit jeudi matin toutes les conduites d’eau permettant l’approvisionnement de la localité de Bardala,  au bord de la Cisjordanie occupée, dans le district de Tubas.

Mutaz Bisharat, un fonctionnaire palestinien qui enregistre les activités de l’occupant dans la vallée du Jourdain, a informé l’agence de presse Ma’an que quatre bulldozers israéliens, accompagnés par des véhicules de l’armée israélienne et des représentants de “l’administration civile”, ont détruit toutes les conduites qui alimentaient les 3.500 habitants de Bardala en eau. Il a ajouté que les fonctionnaires israéliens ont affirmé que les habitants palestiniens de Bardalavolaient l’eau” transitant par ces conduites pour des usages agricoles.

Mutaz Bisharat dénonce le fait qu’Israël ne fournit jamais de l’eau en suffisance aux Palestiniens, dans le but de les forcer à déguerpir pour pouvoir s’emparer de leurs terres. Les accusations comme celles formulées de jeudi procèdent de la même logique, a-t-il dit. La destruction des conduites d’eau desservant des populations palestiniennes s’inscrit en effet dans le contexte dont il a déjà été question amplement ICI.

Plus tôt dans l’année, les forces israéliennes ont détruit les conduites d’eau reliant les communautés bédouines de al-Hadidiya et de al-Ras al-Ahmar, dans le nord de la vallée du Jourdain, à l’est du district de Tubas

Amnesty International estime que 200.000 Palestiniens vivant en Cisjordanie n’ont pas accès à l’eau courante. Cependant, entre 1995 et 2008 Israël n’a approuvé qu’une moitié des demandes de création de puits et d’amélioration des réseaux de distribution émanant de Palestiniens, alors que 100% des dossiers introduits par des Israéliens sont approuvés, selon le groupe de défense Al-Haq.