L'actu

L’AP censure massivement le web en Cisjordanie

Au moins 11 sites web d’information ont été bloqués en Cisjordanie sur ordre du procureur de l’Autorité Palestinienne de Ramallah, selon des sources locales. Tous les site web visés par cette mesure de censure sont basés à l’extérieur de la Cisjordanie, a indiqué à l’agence de presse Anadolu un employé d’un fournisseur d’accès internet qui a requis l’anonymat.

Nous avons été informés ce matin d’une décision du procureur palestinien [dépendant de l’Autorité Palestinienne de Ramallah] de bloquer l’accès à 11 sites web palestiniens”, a-t-il indiqué. Parmi les sites auxquels les Palestinien en territoire occupé ne pourront plus avoir accès figurent le “Centre Palestinien d’information” et la “Shahab News Agency” (réputée proche du Hamas et dans le passé déjà cible de mesures de censure sur Facebook), ainsi que “Voice of Fatah”, proche de Mohammed Dahlan. Jeudi, l’éditeur de “Palestine”, un journal proche du Hamas, a confirmé que son site web n’est plus accessible en Cisjordanie.

Le site web pro-Dahlan “Amad” a également diffusé un communiqué pour indiquer qu’il est bloqué en Cisjordanie. Actuellement basé dans les Émirats Arabes Unis, Dahlan a été expulsé du Fatah en 2011 sur base d’accusations de corruption. Le Hamas, pour sa part, accuse Dahlan d’avoir une grande part de responsabilité dans la tentative de renversement du gouvernement issu d’élections démocratiques dans la Bande de Gaza en 2006.

L’éditeur du journal, Iyad al-Qarra, a dénoncé sur Facebook “la politique constante de suppression de la liberté des médias” et il a regretté que les fournisseur d’accès obéissent aux injonctions du procureur. “Nos collègues disposant d’une expertise technique tentent actuellement de surmonter le blocage pour permettre aux dizaines de milliers d’habitants de Cisjordanie qui nous lisent via notre site web”, a-t-il ajouté.

Le procureur palestinien s’est pour sa part refusé à tout commentaire.

 

Print Friendly, PDF & Email