Dans l'actu

L’ABP publie une « note politique » consacrée aux prisonniers politiques palestiniens

ABP_Note-politique-prisonniers-212x300L’Association Belgo-Palestinienne vient de publier une « note politique » consacrée aux prisonniers politiques palestiniens (PDF à télécharger ICI).

Les prisonniers occupent une place centrale dans la société palestinienne : les organisations non gouver­nementales estiment qu’environ 40% des hommes palestiniens ont été incarcérés sur la base d’ordres de détention militaires au cours de près de cinq décennies d’occupation militaire. Ni les enfants, ni les femmes, ni les députés palestiniens ne sont épargnés.

Depuis 2011, le nombre de détenus administratifs a doublé. 500 à 800 enfants sont arrêtés chaque année. 6.700 détenus palestinien, dont 450 détenus administratifs (qui à défaut de mise en accusation formelle ignorent jusqu’aux raisons précises de leur détention et ne disposent concrètement d’aucun droit de se défendre), 41 femmes et 320 mineurs d’âge, étaient recensés en octobre 2015. Malgré les accords prévoyant leur libération, 30 détenus pré-
Oslo sont toujours incarcérés.

L’ampleur du phénomène a des répercussions politiques et sociales majeures sur la société palestinienne.

Bien que les violations des Droits de l’Homme constatées au cours de l’interrogatoire et
de l’incarcération des détenus palestiniens trouvent leur origine dans le système israélien
de justice militaire lui-même, la Belgique et l’Union européenne (UE) continuent à traiter
cette problématique éminemment politique sous l’angle exclusif des Droits de l’Homme.

Ce document de l’ABP fournit en quatre page énormément d’éléments d’information factuels.

 

Print Friendly, PDF & Email