L'actu

La plus grande fédération syndicale de Norvège se prononce pour un boycott complet d’Israël

Ce 12 mai la Confédération Norvégienne des Syndicats (LO), qui représente près d’un million de travailleurs, s’est prononcée en faveur d’un boycott complet d’Israël afin de faire respecter le droit international en ce qu concerne les droit du peuple palestinien. LO est la plus importante et la plus influente organisation syndicale de Norvège.

Par cette décision, la Confédération syndicale norvégienne rejoint d’autres grandes organisations de travailleurs de par le monde, comme la COSATU (Afrique du Sud), la CUT (Brésil), la CSN (Québec), et l’ICTU (Irlande), qui elles aussi réclament qu’une pression significative soit exercée, par le biais de BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), sur les entreprises et les institutions qui depuis des décennies rendent possible la perpétuation de l’occupation, du colonialisme et de l’apartheid par Israël. Cette pression devra se maintenir jusqu’au rétablissement des droits fondamentaux des Palestiniens, y compris le droit au retour et l’égalité pour les citoyens palestiniens d’Israël.

Le BNC espère pouvoir mettre en place une coordination étroite avec les partenaires norvégiens, particulièrement avec Fagforbundet, pour que cette prise de position se traduise dans des mesures effectives aux niveaux culturel, académique et économique afin de faire respecter les droits humains et le droit international. Le BNC escompte aussi qu’une pression adéquate sera exercée sur le gouvernement norvégien pour qu’il mette un terme à tous ses liens militaires avec le régime israélien d’oppression, et pour que son fonds souverain retire ses capitaux de toutes les compagnies qui se rendent complices de l’occupation et de la colonisation de la Palestine par Israël.

 

Print Friendly