Dans l'actu

La Navarre adopte BDS en tant que politique officielle

Le parlement de la communauté autonome de Navarre (641.000 habitants), l’une  des 17 communautés autonomes qui composent l’Espagne, a adopté le 21 mai dernier une motion par laquelle il adhère à la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) contre Israël et appelle également l’Espagne à «soutenir toutes les initiatives émanant de la campagne BDS» et à «suspendre ses liens avec Israël» jusqu’à ce que ce pays «cesse sa politique de répression criminelle de la population palestinienne». 

Tous les partis représentés au parlement de Navarre ont voté en faveur de cette motion, à l’exception du “Parti Populaire” (le parti de l’ex-premier ministre réactionnaire et corrompu Mariano Rajoy, qui vient d’être renversé au Parlement de Madrid).

La motion condamne Israël pour avoir assassiné des dizaines de civils Palestiniens aux limites de la Bande de Gaza depuis le 14 mai dernier. Comme de bien entendu, des organisations juives ont dénoncé cette prise de position comme “antisémite”, se faisant notamment l’écho de la propagande du gouvernement israélien selon lequel les Palestiniens qui ont été tués par l’armée d’occupation étaient tous soit des terroristes soit des victimes du Hamas.

De nombreuses municipalités espagnoles – dont Valence, la troisième plus grande ville d’Espagne – ont adopté des motions des soutien à BDS et se sont déclarées “espace libre d’apartheid”. Dans certains cas 1, à la suite de recours d’organisations juives, ces motions ont été annulées par les tribunaux administratifs, qui les ont déclarées contraires à la constitution.  

Print Friendly, PDF & Email

Notes   [ + ]

1. 24 à ce jour selon le groupe de pression pro-israélien ACOM