Dans l'actu

La mobilisation s’amplifie pour Georges Abdallah qui a entamé sa 34e année d’incarcération (avec photos et vidéo)

Myriam De Ly

Une nouvelle manifestation a eu lieu devant la prison de Lannemezan et une semaine d’action internationale, initiée par Samidoun a connu un franc succès.

Samedi 21 octobre : manifestation devant la prison de Lannemezan, dans les Hautes-Pyrénées, organisée par la Campagne unitaire pour la libération de Georges.

Un calicot de L’Appel belge pour la libération immédiate de Georges Ibrahim Abdallah, accroché aux grilles devant la prison

Dès le matin, des militants de Paris qui ont fait le trajet de nuit en car arrivent dans le café de l’Hôtel de la Gare, chaleureusement accueillis par Nadine, Rony et leur équipe. Un drapeau palestinien est planté devant la gare. Jean-Marie Flémal et moi-même sommes présents au nom de l’Appel belge. Des bus arrivent de Toulouse et Bordeaux.

Retrouvailles avec les amis rencontrés l’an dernier. Les calicots se déploient devant le café. Nous mangeons un bout, faisons connaissance avec des personnes venues du pays basque, de la Hollande. La pluie est au rendez-vous.

Plus de 400 personnes se mettent en route vers la prison aux cris de « Georges Abdallah, tes camarades sont là ». Des militants d’associations pour la Palestine, de la Ligue des Droits de l’homme, du Front Uni des Immigrés et des Quartiers Populaires, de la CGT, des  partis de gauche, venus de diverses régions de France

Suzanne Le Manceau

Michel Warschawski

Devant les grilles, Suzanne Le Manceau du CLGIA, lit la lettre de Georges : « Vous savoir rassemblé-es en ces moments face à ces abominables murs et autres miradors nous apporte ici, beaucoup de force et nous fait chaud au cœur. L’ambiance, toute l’ambiance change dans ces sinistres lieux quand l’écho de la vie agissante vient percuter la platitude sans nom d’une quotidienne carcérale mortifère … ainsi, si près de nos cellules, la résonance de votre présence suscite beaucoup d’émotion et autant d’enthousiasme…
À l’aube de cette 34e année de captivité, vous êtes toujours là Camarades, sur le terrain de la lutte et vos multiples initiatives réconfortent et fortifient plus que jamais ma résolution et ma détermination. »

Michel Warschawski, citoyen israélien et membre de l’UJFP, prend la parole, réclamant la libération de Georges. De nombreuses prises de parole de diverses associations suivront. Olivia Zemor d’Europalestine constate : « Georges est arrivé à nous unir tous ici ».

Des chants et une présentation audio en hommage aux enfants palestiniens incarcérés, devant les grilles de la prison

J’ai pu expliquer l’élan de solidarité qui a fait connaître – souvent pour la première fois en Belgique – la cause de Georges Abdallah dans différents milieux, tant au nord qu’au sud du pays. À ce jour, près de 200 personnes et 29 associations ont soutenu l’Appel belge pour la libération immédiate de Georges Ibrahim Abdallah.

Fr3 a diffusé ce reportage :

Durant la semaine d’action, initiée par Samidoun, des rassemblements ont eu lieu à Beyrouth, Ramallah, Baalbek, NYC, Genève, Berlin, Bruxelles, Athènes, Valence, Madrid, Buenos Aires, Dublin, Tunis, La Haye… 

Photos de la manifestation de Lannemezan : Jean-Pierre et Myriam

 

Print Friendly, PDF & Email

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Over 400 march to Lannemezan prison to demand freedom now for Georges Abdallah | Samidoun: Palestinian Prisoner Solidarity Network
  2. Georges Ibrahim Abdallah: un déni de justice – Pour la Palestine

Les commentaires sont fermés.