Dans l'actu

La ministre suédoise des Affaires étrangères réclame une enquête sur les «exécutions extra-judiciaires» de Palestiniens

L’agence de presse Reuters rapporte que la Ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallstrom, a réclamé mardi une «enquête approfondie et crédible» à propos des «exécutions extra-judiciaires» – en d’autres termes, des assassinats – commis (ou non) par les forces israéliennes au cours des troubles de ces dernières semaines.

Au début du mois de décembre 2015, Mme Wallstrom  – tout en condamnant les attaques à l’arme blanche menées par des Palestiniens – avait déjà accusé Israël d’exécuter sans jugement des Palestiniens et de faire preuve d’une «violence disproportionnée».

La ministre suédoise a répété au cours d’un débat parlementaire qu’une enquête offrant toutes les garanties de crédibilité lui apparaît «vitale», pour faire toute la clarté et garantir que les responsables de crimes éventuels soient amenés à en répondre.

Le décompte des victimes des troubles qui ont débuté en octobre s’établit selon Reuters à 21 morts israéliens, 1 citoyen des États-Unis et 133 Palestiniens “au moins”, dont 83 ont été qualifiés comme des “assaillants” par les autorités israéliennes (mais on sait que dans un certain nombre de cas il apparaît clairement sur des photos ou des vidéos, qu’une arme a été déposée à côté du corps d’un(e) Palestinien(ne) abattu(e) par la police ou les soldats de l’armée d’occupation après sa mort).

L.D.

Print Friendly, PDF & Email