L'actu

La liste des 30 actions les plus fortes de BDS en 2017

Comité National Palestinien de Boycott, Désinvestissement, Sanctions

Gouvernements et partis politiques

1. Un rapport de l’ONU a établi qu’Israël a imposé un système d’apartheid sur l’ensemble du peuple de Palestine et a appelé à des actions BDS pour mettre fin à ce régime d’apartheid.

2. L’Afrique du Sud a encore donné une leçon au monde sur la façon de résister concrètement à l’injustice lorsque le Congrès National Africain (ANC) au pouvoir a voté à l’unanimité à son assemblée générale, la dégradation des liens diplomatiques de l’Afrique du Sud avec Israël

3. Les Socialistes Démocrates forts de 25 000 membres aux États Unis ont déclaré leur soutien total à la lutte palestinienne et ont endossé le mouvement BDS.

4.  Le Parlement espagnol a affirmé que le droit de défendre les droits des Palestiniens par BDS est sous la protection de la liberté de parole et d’association. Des centaines de représentants élus de l’État espagnol ont endossé BDS pour les droits des Palestiniens.

5. Le conseil municipal de Barcelone a décidé de soutenir les droits des Palestiniens en adoptant des lignes directrices éthiques dans la passation des marchés excluant les entreprises engagées dans l’occupation militaire israélienne. L’année passée, des dizaines de conseils municipaux de l’État espagnol se sont déclarés « Zones libres de l’apartheid israélien ».

6. Le gouvernement britannique a subi une défaite en justice au profit de la Campagne de Solidarité avec la Palestine (Palestine Solidarity Campaign, PSC) et de ses alliés par un jugement qui déclare illégal la restriction mise par le gouvernement au droit des autorités locales de désinvestir d’entreprises complices des violations israéliennes des droits humains des Palestiniens.

7. Le Parlement suisse a bloqué les tentatives israéliennes de criminaliser le soutien à BDS.

 

Culture, sport et musique

8. Six joueurs en Ligue Nationale de Football (NJF) des États Unis ont refusé un voyage de propagande sponsorisé par le gouvernement israélien, tous frais payés, organisé pour améliorer l’image d’Israël qui se dégrade rapidement.

9. L’artiste Lorde, lauréate des Grammy Awards, a annulé son concert à Tel Aviv de même que la rappeuse, Princesse Nokia (Destiny Nicole Frasqueri) qui est une jeune icône féministe, à la suite d’interventions de militants BDS appelant à respecter la ligne de résistance palestinienne. Plus de 100 artistes connus ont écrit en soutien au droit de Lorde de suivre sa conscience et d’exercer son droit au boycott.  

10. Des vagues de boycott ont frappé le festival israélien de cinéma LGBT et elles ont montré un respect croissant pour la ligne de résistance palestinienne de BDS.

11. Neuf spectacles musicaux se sont retirés du festival Pop-Kultur de Berlin après que des défenseurs des droits des Palestiniens aient mis en avant que le festival violait la ligne de résistance BDS des Palestiniens.

12. Des photographes portugais de premier plan ont lancé une action de refus d’invitations professionnelles ou de financement israélien et de refus de collaborer avec les institutions culturelles israéliennes jusqu’à ce qu’Israël « se plie au droit international et respecte les droits humains des Palestiniens ».

 

Églises

13. Le Conseil Sud-Africain des Églises (SACC) et le Conseil des Églises Africaines Indépendantes (CAIC) qui représentent plus de un million de chrétiens en Afrique du Sud, ont annoncé leur soutien à la lutte des Palestiniens et au mouvement BDS.

14. L’Église Mennonite des USA a voté par une écrasante majorité de 98% le désinvestissement d’entreprises qui tirent profit de l’occupation israélienne, à la suite de plusieurs des principales églises qui ont adopté cette même politique au cours des années récentes, y compris l’Église Presbytérienne des USA, l’Église Unie du Christ et l’Église Méthodiste Unie.

15. Vingt trois églises américaines se sont déclarées libérées d’HP à la suite d’appels de chrétiens palestiniens à boycotter cette compagnie pour sa complicité avec les violations par Israël des droits humains des Palestiniens.

 

Syndicats et mouvements sociaux

16. La plus grande fédération syndicale de Norvège, LO, qui représente près d’un million de travailleurs a endossé le boycott total d’Israël pour que soient atteints les droits des Palestiniens en droit international.

17. Un syndicat national d’agriculteurs fort de 16 millions de membres en Inde, le All Kisan Sabha (AIKS) a rejoint le mouvement BDS.

18. Le plus grand syndicat de travailleurs du secteur privé au Canada (Unifor) qui représente plus de 310 000 membres, a endossé le droit au boycott et à mettre en œuvre des actions BDS pour mettre fin à l’occupation militaire israélienne.

19. Le BDS du Golfe, a tenu sa première conférence régionale anti normalisation à Koweït City, avec une large participation d’intervenants, d’organisations, de militants et de personnalités politiques de toute la région du Golfe Arabique.

20. Des mouvements sociaux colombiens de grande ampleur, des organisations et des syndicats ont rejoint le mouvement BDS et appelé parallèlement au soutien à leur propre lutte pour la liberté et les droits humains.

21. Plus de 200 organisations latino-américaines, coalitions, mouvements sociaux et personnalités ont publié une lettre adressée au Directoire de la multinationale mexicaine Cemex, appelant ses membres à mettre fin à la complicité de l’entreprise avec les violations par Israël des droits humains dans le territoire palestinien occupé. Leurs efforts font partie d’une campagne qui se développe sous #StopCemex.

 

Entreprises

22. G4S a souffert de plus de pertes dans le monde à cause de la poursuite de sa complicité avec les crimes israéliens. ONU Femmes est devenue la cinquième agence onusienne en Jordanie à abandonner ses contrats avec G4S à la suite d’une campagne de militants BDS locaux et sept compagnies privées et publiques de Jordanie ont mis fin à leurs contrats de service avec G4S. Le syndicat des médecins du Liban a lâché G4S, suite à une campagne de militants du boycott au Liban. G4S a aussi connu sa première perte en Équateur où un institut de recherche a dénoncé son contrat avec cette compagnie à la suite d’une campagne BDS. Une direction du transport en Californie a dénoncé son contrat avec G4S après qu’une coalition de défenseurs des droits humains et de syndicats, dont des militants BDS, ait mis en avant le rôle de la compagnie dans la violation des droits humains en Palestine et aux États Unis.

23. Le troisième plus gros fonds de pension du Danemark, « Sampension » a exclu quatre banques et sociétés  de son portefeuille, à l’appui de leurs investissements dans les colonies israéliennes illégales. Ont été identifiées : deux banques israéliennes, Hapoalim et Leumi, l’entreprise allemande de BTP HeidelbergCement et Bezeq, la plus grande compagnie de téléphone israélienne qui possède les installations téléphoniques des colonies.

24. Le principal opérateur de transport d’Israël, « Egged » a perdu un contrat de 190 millions d’euros  pour la gestion du transport public aux Pays Bas.

25. Air Canada a mis fin  à un contrat de maintenance d’une valeur de dix millions de dollars avec la firme israélienne d’armement « Israël Aerospace Industries »  deux ans avant la fin du contrat.

26. Une des plus grandes organisations aéromédicales du monde, Australia’s Royal Flying Doctors (RFDS) a refusé les services de l’armée israélienne et de la société de technologie Elbit Systems. Elbit Systems produit 85% des drones utilisés par l’armée israélienne, dont ceux qui ont attaqué les civils palestiniens à Gaza de 2009 à 2014.

 

Universités

27. La plus grande université d’Afrique du Sud, l’Université de Technologie de Tshwane (TUT) qui compte plus de 60.000 étudiants, a endossé le boycott académique d’Israël.

28. Deux universités chiliennes ont annulé des événements sponsorisés par l’ambassade israélienne. Des étudiants en médecine dans la plus grande université du Chili ont aussi voté la rupture des liens avec des universités israéliennes.

29. Sept directions étudiantes américaines ont voté le désinvestissement d’entreprises qui profitent de l’occupation israélienne. Ce sont notamment l’Université de Tufts, l’Université du Michigan, l’Université d’État de Californie à Long Beach, le Collège De Anza, le Collège Pitzer, l’Université de Floride du Sud, l’Université du Wisconsin à Madison.

30. La prestigieuse  Université Catholique de Louvain en Belgique a annoncé son retrait de LAW TRAIN, un projet de recherche financé par l’UE en coopération avec la police israélienne et le ministère israélien de la sécurité publique. Ce retrait fait suite à un retrait de grande notoriété du ministère de la justice du Portugal.


Publié le 6/2/2018 BDS Movement
Traduction SF pour BDS France

Print Friendly, PDF & Email