Dans l'actu

La Bande de Gaza devrait retrouver un niveau de pénurie électrique «normal»

La Bande de Gaza devrait bénéficier à partir de ce lundi de 120 mégawatts d’électricité quotidiens, à la demande de l’Autorité palestinienne, qui a requis la coopération d’Israël dans le cadre de l’accord de réconciliation entre le Fatah et le Hamas. On devrait donc revenir à un niveau d’approvisionnement similaire à ce qu’il était avant que l’Autorité Palestinienne refuse, voilà six mois, de continuer à honorer une partie des factures qu’Israël lui adressait pour cette fourniture d’énergie électrique. L’approvisionnement de la Bande de Gaza avait alors été réduit à 70 mégawatts par jour.

La population devrait de ce fait pouvoir bénéficier du courant électrique entre deux et quatre heures supplémentaires par jour; en fonction des fournitures d’électricité provenant aussi de l’Égypte et de la production de l’unique centrale électrique que l’aviation israélienne n’a pas totalement détruite en la bombardant. Pendant les six mois écoulés l’approvisionnement en électricité était limité, au  mieux, à quatre heures toutes les 24 heures.

Cette amélioration sera toute relative. En particulier, l’approvisionnement des consommateurs prioritaires, comme les hôpitaux, dépendra certainement toujours de moyens d’alimentation de fortune, comme des générateurs au fuel (souvent vétustes), qui ne suffisant à alimenter que certains équipements dont le fonctionnement continu est indispensable comme les respirateurs, les incubateurs, etc…

 

Print Friendly, PDF & Email