Dans l'actu

Journée d’action internationale #BoycottPuma (photos, vidéos)

Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network

Le 15 juin, des organisateurs et activistes BDS ont organisé des dizaines d’actions appelant à boycotter l’entreprise allemande Puma, partenaire de l’apartheid israélien.

Photo: BDS Berlin

En effet, Puma sponsorise l’Association israélienne de football (IFA), qui encourage les clubs de football basés dans les colonies israéliennes illégales à participer à ses championnats et à ses compétitions. Puma a pris le relais à Adidas  qui ne sponsorise plus l’IFA après une campagne internationale et la remise de 16 000 signatures au siège d’Adidas.

Action à Strassbourg

Plus de 200 clubs sportifs palestiniens ont demandé à Puma d’arrêter le sponsoring. 

Le 15 juin, des actions ont eu lieu dans le monde entier, afin de soutenir l’appel palestinien : en Allemagne, en France, au Portugal, en Malaisie, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, en Irlande, en Italie, au Danmark, en Egypte, au Nigéria, en Espagne, en Belgique, à Hong Kong, en Argentine, en Nouvelle-Zélande, en Jordanie, en Suède, en Autriche, en Suisse, en Hongrie et aux Etats-Unis.

Dans la capitale allemande, BDS Berlin a organisé une protestation devant le magasin de Puma. Les organisateurs ont distribué des flyers, lancé des slogans, fait de la musique… Le soutien des passants était impressionnant. Voyez ici la vidéo de l’action :

 

Photo: BDS Berlin

A Toulouse, le Collectif Palestine Vaincra, membre de Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network, a tenu un stand d’info pendant 2 h.  800 tracts ont été distribués et les activistes ont eu des centaines de discussions positives avec les passants. Plusieurs d’entre eux ont fait des selfies en solidarité avec la campagne.

Photo : Collectif Palestine Vaincra

Voyez la vidéo ici :

Des actions ont eu lieu dans toute la France à Lyon, Marseille, Montpellier, Strasbourg, Paris et, quelques jours plus tôt,  à Clermont-Ferrand, Foix, Tours et ailleurs.

La mobilisation à Montpellier. Photo : BDS France

A Paris, les provocateurs de la Ligue de Défense Juive (LDJ) ont tenté d’agresser physiquement les activistes de BDS France dans le but de stopper leur action de boycott devant le magasin de Puma.

Photo: BDS France

Mais ils ont échoué et plus de 20 activistes ont participé à l’action et ont reçu le soutien du public dans leur campagne contre l’apartheid.

Photo: BDS France

A Charleroi, en Belgique, la Plate-forme Charleroi-Palestine a diffusé l’info à propos de l’implication de Puma dans le sponsoring de l’apartheid israélien et a collecté des photos en soutien à l’appel des sportifs palestiniens.

Des membres du Collectif carolo « Mellowman’s PROD » (rap) pour #BoycottPuma. Photo : Plate-forme Charleroi-Palestine

A Vienne, BDS Autriche a tenu un stand d’information devant le shop de Puma et a distribué des centaines de flyers.

Photo : BDS Autriche

A Amsterdam, les activistes de DocP se sont également installés devant un magasin Puma, ont donné des pétitions aux gérants, et ont distribué des flyers dans la ville et dans le Vondelpark.

Photo : DocP

Le collectif d’action de Manchester a organisé une action directe à l’intérieur d’un bureau de Puma en faisant savoir que le sponsoring de l’apartheid était inacceptable.

Photo: Manchester Palestine Action

En même temps, une action avait lieu dans la ville de Manchester, ciblant la complicité avec l’occupation de Puma, Barclays et HSBC.

Photo: Ryan Ashcroft, Palestine Solidarity Campaign

Une trentaine d’actions pour la journée #BoycottPuma ont eu lieu en Grande-Bretagne.
En complément d’une action à Londres, une action d’affichage aux arrêts de bus a eu lieu dans toute la ville.

Photo: Palestine Solidarity Campaign

A Rome, BDS Roma a obtenu le soutien de 14 équipes de rugby en soutien à l’appel des athlètes palestiniens.
Les activistes ont également organisé une action en face du magasin de Puma.

Photo: BDS Roma

A Belfast, le Ireland Palestine Solidarity Campaign a protesté contre l’implication de Puma dans le soutien aux équipes de l’apartheid israélien.

Photo: Ireland Palestine Solidarity Campaign

La campagne contre Puma ne s’arrête pas là. Les footballeurs palestiniens luttent eux-mêmes pour pouvoir pratiquer leur sport, alors qu’ils sont confrontés à la violence israélienne qui se traduit en autres par des arrestations et des incarcérations par les forces d’occupation.

Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network appelle à rejoindre les actions afin de mettre Puma sous pression pour qu’il arrête son soutien à l’apartheid israélien.


Publié le 17/6/2018 sur Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network
Traduction : Myriam De Ly

Print Friendly, PDF & Email