Dans l'actu

John Dugard (ex-rapporteur spécial des Nations-Unies) : « les crimes d’Israël sont infiniment pires que ceux de l’Afrique du Sud de l’apartheid »

Interviewé par Amy Goodman, du site étatsunien « Démocracy Now« , John Dugard, ancien « rapporteur spécial des Nations-Unies » pour les droits de l’homme en Palestine, et de nationalité sud-africaine, affirme « sans aucune hésitation » que « les crimes commis par Israël sont infiniment plus graves que ceux qui ont été commis par le régime de l’apartheid en Afrique du Sud « .

John Dugard : « Je crois que la stratégie d’Israël et des Etats-Unis est simplement de faire durée éternellement des pourparlers, pendant qu’Israël annexe davantage de territoires et prend possession de plus de terres palestiniennes. L’objectif, selon moi, [du recours devant] la Cour Pénale Internationale est de faire en sorte de circonvenir cette stratégie et d’obliger Israël et des Etats-Unis à affronter clairement les faits, à savoir qu’Iaraël a commis et commet de très sérieuses violations du droit international.

Et j’ajouterai ceci : je suis sud-africain, et j’ai vécu la période de l’apartheid en Afrique du Sud. Et je n’ai aucune hésitation à dire que les crimes commis par Israël sont infiniment plus graves que ceux qui ont été commis par le régime de l’apartheid en Afrique du Sud ».

Amy Goodman : « Pouvez-vous expliquer ce que vous venez de dire ? Vous êtes un ancien rapporteur spécial des Nations-Unis pour les droits de l’homme… »

John Dugard : « Pendant sept ans, j’ai visité le territoire palestinien deux fois par an. J’ai aussi conduit une mission d’enquête (« fact-finding mission ») après l’opération « plomb durci » à Gaza en 2008-2009. Donc, je connais bien la situation, et je suis aussi tout à fait familier avec la situation d’apartheid : j’étais un avocat spécialisé dans la défense des droits de l’homme en Afrique du Sud.

Et, comme pratiquement tous les sud-africains qui visitent les territoires occupés par Israël, j’y ressens une terrible impression de « déjà-vu« . J’ai déjà vu cela dans le passé, à ceci près que ce que je vois aujourd’hui est infiniment pire. Et ce qui s’est passé en Cisjordanie est la création d’une entreprise de colonisation débouchant sur une situation qui ressemble de très près à l’apartheid, en ceci que les colons israéliens sont les équivalents des blancs sud-africains. Ils jouissent de droits supérieurs à ceux des Palestiniens, et ils exercent une oppression sur les Palestiniens. On est donc en présence d’une situation d’apartheid dans les territoires occupés palestiniens. Et je précise que l’apartheid est un crime qui entre dans le champ de compétence de la Cour pénale internationale. »

Amy Goodman : « Vous dites, John Dugard, que la situation dans les territoires occupés palestiniens est pire que l’apartheid. A quoi ressemblerait à votre avis un dossier d’apartheid qui serait porté devant la Cour pénale internationale ? »

John Dugard : « Evidemment, je crois qu’il est important de souligner que tout l’environnement international a changé depuis la fin de l’apartheid [en Afrique du sud], car le régime de l’apartheid, et c’est tant mieux pour lui, n’a pas eu à faire face à des poursuites ni devant une cour internationale ni devant les juridictions internes. Or, Israël doit aujourd’hui faire face à des poursuites devant une juridiction internationale. Bien sûr, les crimes commis sont, pour l’essentiel, les mêmes : discriminations, répression, exécutions extra-judiciaires (assassinats ciblés), démolition de maisons,… Mais là où les crimes d’Israël sont, à mon avis, infiniment plus graves, c’est en ce qui concerne ses actions militaires contre Gaza, où Israël n’a pas hésité à commettre des massacres indiscriminés de civils.

Print Friendly, PDF & Email