Dans l'actu

Israël interdit les importations privées de ciment à Gaza

Alors que 75.000 habitants de Gaza, dont 50% d’enfants, vivent toujours dans des conditions extrêmement précaires depuis la destruction de leur logement par l’armée israélienne durant l’été de 2014, et que la reconstruction de Gaza est extrêmement lente, Israël interdit désormais l’importation de ciment par des compagnies privées.

C’est ce qu’indique “The Times” (Londres), selon qui Israël accuse le Hamas de détourner le ciment destiné à la construction de logements pour la fabrication de tunnels. L’interdiction ne s’appliquera pas aux grandes organisations internationales telles que les Nations-Unies, qui continueront à importer du ciment. Mais celui-ci n’est pas destiné aux logements privés, mais à des “projets humanitaires”, ce qui n’est certes pas superflu si on se souvient que les écoles et les hôpitaux avaient été des cibles privilégies des militaires israéliens durant leur opération dite “Bordure Protectrice”.


Source : The Times

Print Friendly, PDF & Email