L'actu

Israël démolit un village arabe pour la 116ème fois

Les bulldozers israéliens ont détruit le village d’Al-Araqeeb pour la 116ème fois ce matin. Selon les sources locales dans le Negev (Naqab), des troupes d’occupation ont assuré la protection des bulldozers pendant la démolition des huttes. Aziz Sayah al-Turi, militant palestinien d’Al-Araqeeb a dit que les soldats israéliens et les représentants de l’Administration foncière israélienne ont pris le village d’assaut tôt le matin et ont commencé à démolir les maisons.

Al-Araqeeb [Sarah Stern‏/Twitter]

Al-Turi a déclaré que la police israélienne a empêché les habitants et les citoyens de s’opposer aux bulldozers pour arrêter et entraver la démolition; il a précisé que les autorités d’occupation avaient déjà détruit le village début juillet.

Les bulldozers et engins israéliens, protégés par la police, ont démoli les tentes et les huttes qui abritaient les familles, en faisant des sans abris, sans prendre en compte la très grosse chaleur dans la région en ce moment.

Al-Araqeeb est un village palestinien situé dans la région du Naqab et préexiste à la création de l’Etat d’Israël; pourtant les autorités ne le reconnaissent pas.

La première démolition a eu lieu le 27 juillet 2010.

Israël exige que les villageois règlent la somme de 2 millions de shekels (env. 500.000€) pour couvrir le coût cumulé des démolitions.


Publié le 1/8/2017 sur Middle East Monitor
Traduction : MR pour ISM

Print Friendly, PDF & Email