Dans l'actu

Israël coupe les fournitures d’eau en Cisjordanie, en pleine chaleur et en plein ramadan

Press TV, Cisjordanie – Israël a coupé les fournitures d’eau dans d’importantes zones du nord de la Cisjordanie occupée, alors que la chaleur est accablante et que l’on est dans le mois de jeûne des musulmans, le ramadan.

Des rapports ce mercredi ont attiré l’attention sur la mesure prise par la société israélienne des eaux, Mekorot, et qui a affecté des dizaines de milliers de Palestiniens.

Les rapports ont énuméré les zones ciblées, comme la municipalité de Jénine, plusieurs villages de la région de Naplouse ainsi que la ville de Salfit et les villages avoisinants.

Ayman Rabi, le directeur exécutif du Groupe palestinien d’hydrologie, est cité pour avoir déclaré mardi que, dans certaines régions, les gens n’avaient plus reçu d’eau depuis plus de quarante jours.

« Les gens comptent sur l’achat d’eau aux camions citernes qui en transportent ou se servent à des sources alternatives, comme les fontaines et les points d’eau de leur voisinage », a-t-il dit.

« Les familles doivent vivre avec deux, trois ou dix litres d’eau par tête et par jour », a-t-il ajouté.

Les Nations unies ont déclaré qu’une personne moyenne devait consommer 7,5 litres d’eau par jour.

La mesure israélienne de coupure des fournitures d’eau tombe au moment où les vagues estivales de chaleur ont fait grimper la température à 35 °C dans certains endroits des territoires occupés.

Le maire de Jénine, Ragheb Al Haj Hassan, a déclaré que l’eau avait été coupée sans le moindre avertissement préalable. « Les résidents souffrent vilainement par ces fortes chaleurs et en cette période de ramadan. »

« Israël et Israël seul est responsable des coupures d’eau, puisque des accords signés avec Israël stipulent clairement que Mekorot devrait assurer leurs besoins en eau aux régions du nord de la Cisjordanie », a-t-il dit.

En 1967, Israël a occupé la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande de Gaza, mais s’est retiré de l’enclave et lui impose un siège depuis 2005.

Dès le début de l’occupation, Tel-Aviv a appliqué des restrictions à la quantité d’eau fournie aux Palestiniens en Cisjordanie et à Gaza.

9 septembre 2015. Des enfants palestiniens ramènent un conteneur d’eau durant une tempête de sable à Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza. (Photo : AFP)

 


Publié le 15 juin 2016 sur Press TV
Traduction : Jean-Marie Flémal

Print Friendly, PDF & Email