Dans l'actu

Israël accepte de signer avec l’U.E. un accord économique excluant les territoires occupés, y compris Jérusalem-Est

Selon le quotidien Haaretz, en échange de plusieurs millions d’Euros de crédits de l’Union Européenne, le gouver­nement israélien a accepté pour la première fois, jeudi, de signer un accord qui exclut explicitement les territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem-Est et le Golan, de son champ d’application.

L’U.E., qui finance largement l’économie et la recherche israéliennes (en violation de ses propres règles, compte tenu du fait qu’Israël ne respecte pas les dispositions essentielles de l’accord d’association), va donc verser 84,6 millions d’Euros dans le cadre de l’accord dit “CBC MED” .

Haaretz explique que “les objectifs du programme sont de créer des développements socio-économiques, encourager la durabilité environne­mentale, stimuler la mobilité des personnes, des biens et de l’argent entre Israël et l’Europe ainsi que de promouvoir un dialogue culturel et politique, local, entre autres”.

L’UE a décrit le programme comme visant à s’attaquer au «rôle moteur de l’innovation et de la recherche, à l’inclusion sociale et à la lutte contre la pauvreté, et enfin à la protection de l’environnement et à l’adaptation au changement climatique».

Selon la politique constante de l’U.E., l’accord inclut une clause territoriale qui dispose que le financement des projets ne peut pas être étendu aux territoires qui ont été occupés par Israël en 1967, y compris donc Jérusalem-Est et le Golan syrien.

Reste évidemment à voir si ces dispositions seront respectées. Israël viole systématiquement tous les accords que signe son gouvernement, au nom du droit absolu et inaliénable que les sionistes estime avoir face à l’histoire de s’emparer de toute la terre qu’ils convoitent, et non moins classiquement l’impunité lui est garantie par l’U.E. et les pays de la “communauté internationale”.

Print Friendly, PDF & Email

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Israël va s’auto-exclure d’un accord de coopération avec l’U.E. – Pour la Palestine
  2. Quand l’extrême-droite israélienne et les militants de BDS arrivent à la même conclusion… – Pour la Palestine

Les commentaires sont fermés.