Dans l'actu

Israël a provoqué volontairement des inondations à Gaza

Israël a provoqué, de manière délibérée, des inondations à Gaza le 18 janvier dernier.

Les pluies ont été abondantes sur le Negev. Devant l’abondance des eaux de ruissellement, Israël a ouvert les vannes d’un de ses barrages dans la partie est de la Bande de Gaza, inondant les maisons palestiniennes et causant d’énormes dégâts. Les autorités israéliennes ont ouvert les vannes du barrage sans avertissement préalable ni coordination avec les autorités locales à Gaza, sidérant les habitants du secteur, a rapporté lundi soir 18 janvier le correspondant de Press TV à Gaza.

Parce que Gaza est située dans une région basse et que l’élévation décroit vers la Mer Méditerranée, l’eau a jailli dans le secteur, inondant deux villages palestiniens – Johr al-Deek, au sud-est de Gaza-ville, et Nusirat, à l’est du territoire – et déplaçant une centaine de familles gazaouies. Des équipes de secours se servent de petits bateaux pour évacuer les personnes piégées.

Les inondations rendent la vie encore plus difficile pour les Palestiniens de Gaza, en particulier ceux qui vivent toujours sous des tentes parce que leurs maisons ont été détruites en décembre 2008-janvier 2009 pendant l’attaque israélienne contre la Bande de Gaza, qui a tué plus de 1.400 personnes, pour la plupart des femmes et des enfants, et détruit et endommagé plus de 10.000 maisons, obligeant au moins 500 familles à vivre sous tentes.

Les deux vidéos ci-dessous montrent les dégâts causés par cette inondation provoquée :

Une autre vidéo initialement insérée dans cet article n’est plus disponible [MàJ juin 2016]

Print Friendly, PDF & Email