Dans l'actu

Gideon Levy, le journaliste le plus haï d’Israël

En promenade sur le front de mer à Tel Aviv, Gideon Levy est confronté à l’hostilité ouverte de ses concitoyens juifs, à qui il sert depuis de nombreuses années, dans Haaretz et ailleurs, des vérités désagréables qu’ils n’ont aucune envie d’entendre et aucune intention d’admettre…

Traduction des sous-titres

– Nous ne voulons pas la paix, quoique ce soit dommage que des soldats sont tués.
– Qui est-ce que cette personne [G. Levy] défend ? Regardez l’air triste qu’il a
– Il est prêt à se battre pour qu’on n’ait pas d’État [juif]. Il me mérite pas d’être à la télé.
– Vas donc à Aljazeera, il vont t’adorer, là-bas.
– Il représente les Palestiniens et le Hamas, pas notre pays
– Ici c’est Israël. Les Arabes dehors !
– Montrez-nous un seul Arabe qui aime les Juifs. Ils nous haïssent tous !
– Ils sont tous contre nous

Print Friendly, PDF & Email

12 Trackbacks & Pingbacks

  1. Chers lecteurs, du fond du cœur, je vous fais mes excuses… (Gideon Levy) – Pour la Palestine
  2. Gideon Levy : « Ahed Tamimi est une héroïne, une héroïne palestinienne » – Pour la Palestine
  3. L’histoire derrière la gifle d’Ahed Tamimi : la tête de son cousin fracassée par la balle d’un soldat israélien une heure auparavant – Pour la Palestine
  4. « Ahed Tamimi est une héroïne, une héroïne palestinienne » (Haaretz)
  5. « Ahed Tamimi est une héroïne, une héroïne palestinienne » | Presse et Actualité - Revue de Presse Généraliste
  6. Gideon Lévy : « Ahed Tamimi est une héroïne, une héroïne palestinienne » | ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales
  7. « Je ne regrette pas » : Nour Tamimi explique pourquoi elle a giflé un soldat israélien – Pour la Palestine
  8. Un gamin éborgné par un tir en pleine face de soldats israéliens. Sa mère est soulagée : au moins il est vivant… – Pour la Palestine
  9. Des centaines de Palestiniens privés depuis des mois de toute ressource uniquement parce qu’ils portent le même nom que l’auteur d’un attentat – Pour la Palestine
  10. Après la condamnation de Ahed Tamimi et de sa mère, plus personne ne peut sérieusement prétendre qu’il n’y a pas d’apartheid (G. Levy) – Pour la Palestine
  11. “Chers occupants, nous sommes désolés si nous heurtons votre sensibilité” – Pour la Palestine
  12. Une biographie consacrée à George Habache montre en quoi il avait raison – Pour la Palestine

Les commentaires sont fermés.