Dans l'actu

Gaza : on n’oublie pas … et on ne se laisse pas museler à Charleroi

Ce 27 décembre : rassemblement :
« Gaza on n’oublie pas »
« Liberté pour le peuple palestinien »


Rendez-vous à 17 h, sur les marches de l’Hôtel de Ville, place Charles II, Charleroi.

Il a fallu une action au conseil communal et un courrier d’avocat pour que les autorités communales assouplissent les modalités imposés par la police de Charleroi qui interdisaient quasiment l’initiative de la Plate-forme Charleroi-Palestine.

Le rassemblement est donc bien autorisé à une heure où il y a encore un certain passage en ville et nous pourrons nous faire entendre par voie sonore. Et c’est bien nécessaire.

Il y a trois ans, le 27 décembre 2008, l’armée israélienne lança une nouvelle guerre d’agression contre Gaza, avec une violence inouïe. Au cours de cette agression, elle a délibérément ciblé la population civile – sur un total de 1417 victimes, 926 sont des civils, parmi les quels 40% sont des enfants et des femmes – et commis d’innombrables actes barbares, allant de l’utilisation d’enfants comme boucliers humains, à l’utilisation massive d’obus au phosphore blanc pour bombarder des zones qui comptent parmi les plus densément peuplées de la planète.

January 1 2009 :  A wounded Palestinian child screams as she arrives to the Al-Shifa hospital after an Israeli air strikein Gaza City. Photograph: Fadi Adwan /Getty Images http://www.guardian.co.uk/world/2009/jan/15/gaza-bombing-israel-war

1er janvier 2009 : une enfant palestinienne blessée hurle alors qu’elle arrive à l’hôpital Al-Shifa après un raid aérien israélien sur la vilel de Gaza. Photograph: Fadi Adwan /Getty Images

Des milliers d’habitations et d’édifices publics ont été détruits (les écoles de l’ONU et les dépôts de vivres faisant l’objet d’un acharnement particulier), et Israël a ensuite tout fait pour empêcher leur reconstruction et maintenant un blocus absolu sur les matériaux de construction. Gaza, on n’oublie pas !

Chaque jour, les agressions continuent toujours contre le peuple palestinien à Gaza, en Cisjordanie et à Jérusalem-Est et mettent l’existence même de la société palestinienne en danger.

Chaque jour, des enfants, des adultes sont arrêtés. Chaque jour des Palestiniens sont humiliés. Chaque jour ils risquent leur vie. Chaque jour des maisons sont démolies, des populations déplacées. Chaque jour, de nouvelles terres sont confisquées, de nouvelles colonies construites.

Nous vous invitons donc à venir très nombreux mardi prochain, à 17h, sur les marches de l’Hôtel de Ville pour montrer qu’à Charleroi, on n’oublie pas, qu’on veut continuer de réagir contre l’occupation israélienne et pour les droits du peuple palestinien, partout où il se trouve, y compris en Israël, ou dans les camps de réfugiés dans les pays arabes de la région.

Print Friendly, PDF & Email