Dans l'actu

Flottille de la liberté” : interdiction d’entrer en Israël pendant 10 ans pour tous les passagers

Un parlementaire suédois d’origine turque, Mehmet Kaplan, et un artiste israélien vivant en Suède, Dror Feiler, se sont vus refuser l’entrée du territoire israélien, dimanche, en raison de leur participation à la “flottille de la liberté” pour Gaza, qui fut la cible d’un sanglant acte de piraterie par les commandos de marine israéliens, dans les eaux internationales, le 31 mai dernier.

Mehmet Kaplan et Dror Feiler ont été arrêtés à l’aéroport Ben Gourion dès leur descente d’avion, car ils sont frappés par une interdiction de séjour en Israël de dix ans, en raison de leur présence à bord de la flottille.

Dror Feiler a abandonné la nationalité israélienne, indique Haaretz, mais il avait sans problème été autorisé à voyager en Israël des douzaines de fois depuis lors. C’est en fait la première fois que l’accès au territoire israélien lui est refusé.

Kaplan et Feiler se rendaient en Israël dans le but d’introduire une action judiciaire contre l’armée israélienne, qu’ils accusent d’enlèvement, de vol à main armée, de coups et blessures et de détention arbitraire. Feiler affirme que les soldats israéliens lui ont volé son saxophone pendant le raid contre la “flottille de la liberté”. Kaplan, pour sa part, a été délesté de son téléphome-satellite et d’une caméra.

On sait que de nombreux passagers de la flottille ont été victimes de vols : certains ont constaté que leurs cartes de crédit ont été utilisées après avoir été confisquées, des ordinateurs, des téléphones portables, iPods, etc… Récemment un aspirant-officier a été condamné à 5 mois de prison militaire pour avoir participé à ce pillage en règle, mais la plupart des coupables ne sont pas inquiétés (comme de coutume).

Un porte-parole des services de l’immigration israéliens a indiqué que tous les passagers de la flottille sont interdits de séjour en Israël pour dix ans, sans exception.

 

 

Print Friendly, PDF & Email