Dans l'actu

Fermeture de la frontière entre Gaza et l’Egypte

Les autorités égyptiennes ont décidé de fermer pour une durée indéterminée la frontière entre la Bande de Gaza et le territoire égyptien, indiquait dimanche l’agence de presse Ma’an. Après trois ans de fermeture pratiquement totale, le point de passage de Rafah a été ouvert cinq jours par semaine depuis juin 2010 (à la suite du raid meurtrier de l’armée israélienne contre la “flottile de liberté pour Gaza” le 31 mai).

Dans le contexte de l’insurrection populaire contre la dictature de Moubarak – qui a déjà causé la mort de 100 à 200 personnes –  l’Égypte renforce son dispositif de sécurité dans le Sinaï, et a en particulier déployé des effectifs supplémentaires le long de la frontière avec la bande de Gaza, afin notamment d’empêcher le fonctionnement des innombrables tunnels clandestins qui passent toujours sous la frontière.

Du côté gazaouite, les autorités ont demandé aux Égyptiens de ne pas maintenir durablement le bouclage, et de prendre en considération en particulier la situation des personnes qui doivent se rendre en Égypte pour y recevoir des soins médicaux.

Cette fermeture de la frontière entre Gaza et l’Égypte n’est sans doute pas sans rapport avec la désignation par Hosni Mubarak de Omar Suleimane, chef de ses services de renseignement, dont on a souligné qu’il entretient d’excellents rapports avec les dirigeants israéliens et qu’il a été l’artisan du blocus de Gaza par l’Égypte.

Personne à Gaza n’a oublié une déclaration de Suleimane à l’adresse des « terroristes palestiniens de Gaza » : « on coupera les mains et les jambes des Palestiniens qui franchiront nos frontières à la recherche de médicaments ou d’aliments« .

Voici par ailleurs une récente prise de position (enregistrée vendredi dernier) de Tariq Ramadan – un de nos invités lors de la conférence du 19 février prochain à Charleroi – qui en appelle à la solidarité avec les peuples  qui luttent contre des régimes autocratiques et antidémocratiques.  La vidéo n’est pas de bonne qualité, mais dans le contexte actuel elle n’est pas sans intérêt :

Print Friendly, PDF & Email