Dans l'actu

Fallait pas y aller !

Mme Heather Bradshaw, chercheuse en neurosciences de l’Université d’Indiana était invitée à participer à une conférence scientifique de l’Université Hébraïque de Jérusalem. Elle voulut donc embarquer à bord d’un vol de la compagnie El Al, à Londres, jeudi dernier.  C’était la quatrième fois qu’elle se rendait en Israël.

Elle se plaint aujourd’hui publiquement d’avoir été traitée comme une terroriste et humiliée par le personnel des services de sécurité de El Al (qui ne se distinguent guère des services de sécurité israéliens en général).

Elle disposait de tous les documents possibles et imaginables pour attester non seulement de son identité et de son statut professionnel de professeur d’université, mais aussi de l’invitation qui lui avait été adressée par l’Université Hébraïque de Jérusalem.  Elle n’en a pas moins été soumise à un interminable interrogatoire sur tout ce que contenaient ses bagages – en majorité des livres – et à une fouille à corps. Après quoi elle se fit engueuler par les gorilles de El Al parce que le vol était retardé à cause d’elle… !

Elle fut finalement embarquée à bord de l’avion, mais sans bagage de cabine et effets personnels, à propos desquels personne ne put lui donner la moindre information à son arrivée en Israël.

Voilà une chercheuse qui trouvera, il faut l’espérer, dans cet épisode tragi-comique – où elle a pu mesurer la manière dont Israël traite ses “amis” et donc se faire peut-être une idée de celle dont est traité le peuple “inférieur” occupé de Palestine – matière à réflexion sur la légitimité  du boycott universitaire d’Israël dans le cadre de la campagne BDS !

 

Print Friendly, PDF & Email