Dans l'actu

Eurovision : la parodie qui n’amuse pas du tout Israël

On connaît le sens de l’autodérision légendaire d’Israël : ils adorent utiliser la carte de l’humour pour leur propagande, mais si elle est détournée contre eux ça ne les amuse pas très longtemps…

Une parodie de la chanson avec laquelle Netta Barzilai a remporté – pour le plus grand plaisir des diplomates de l’Union Européenne en poste à Tel Aviv – le concours Eurovision de la chanson 1, ce samedi 12 mai, n’a pas du tout été du goût des autorités israéliennes, qui ont déposé une plainte formelle. La parodie a été réalisée par Sanne Wallis de Vries, comédienne et humoriste néerlandaise, et diffusée sur la chaîne publique BNNVARA TV et a ensuite vite fait le tour du monde via l’internet.

La chanteuse qui représentait Israël a personnellement participé à l’agression militaire contre la population de Gaza en 2014, puisqu’elle était à l’époque dans la marine de guerre israélienne. 

Et comme Israël déteste que cette vidéo circule, c’est un devoir et un plaisir de vous la montrer (une version avec  sous-titre français est disponible ici) :

https://www.youtube.com/watch?time_continue=95&v=VmvX-rlGwkg

De Vries a mis en scène sa parodie en diffusant en arrière-plan des images des manifestations qui se sont déroulées dans la bande de Gaza le 14 mai dernier, jour où les États-Unis ont ouvert leur ambassade à Jérusalem-Ouest. Des photos du mur de l’apartheid, de soldats israéliens tirant sur la foule et des manifestations de la « Marche du retour » accompagnent également les paroles.

« Regardez-moi, chante l’humoriste, je suis un pays si mignon, les dirigeants du monde me mangent tous dans la main, je fais disparaître tous les feux avec un baiser. Nous organisons une fête, vous voulez venir ?

« Dans la mosquée al-Aqsa, qui sera bientôt vide, de Haïfa à la mer Morte, il y a de la nourriture et des boissons casher, alors venez danser avec moi. »

«Votre pays est entouré de lanceurs de pierres ? Alors construisez des murs qui feront envie même à Trump. Bombardez ! Bombardez ! Regardez comme c’est beau, je lance des bombes ! Et à chaque fois Israël est vainqueur, ça fait 70 ans que cette fête dure…»

«Non je ne permettrai pas aux Palestiniens d’entrer.  Je monte la garde avec vigilance, et pourchasser des Palestiniens c’est ma manière de faire la fête…»

Sanne Wallis de Vries profite également de sa parodie pour critiquer la décision américaine de transférer son ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem.

L’ambassade d’Israël aux Pays-Bas a déposé une plainte officielle auprès de BNNVARA TV. La plainte a également été envoyée au ministère néerlandais des Affaires étrangères ainsi qu’à un important groupement communautaire juif hollandais. Comme de bien entendu, la parodie est taxée d’antisémitisme par les propagandistes pro-israéliens.

 

Print Friendly, PDF & Email

Notes   [ + ]

1. Israël participe chaque année depuis 1973 à ce concours (et l’a déjà remporté quatre fois). Le pays fait partie de l’UER, l’Union Européenne de radio-télévision. C’est une des nombreuses manifestations de la volonté d’Israël de se positionner comme un pays européen implanté sur l’autre rive de la Méditerranée, et de la complaisance illimitée dont les pays européens font preuve à son égard – NDLR