Dans l'actu

Europe – Israël : les mots et les choses

Luc Delval

Oxfam-France publie un intéressant document, intitulé avec beaucoup d’à-propos « Les mots ne suffisent pas« , qui établit une concordance entre le discours officiel de la « communauté internationale » et les faits observables sur le terrain en Palestine. Le contraste est saisissant, mais assez curieusement on n’entend guère les exclamations indignées de ceux qui dans la tragédie qui se joue en Syrie dénoncent chaque jour l’ « impuissance » de l’ONU et/ou le cynisme de puissances aussi insignifiantes que la Russie et la Chine qui ont l’outrecuidance de ne pas vouloir d’une nouvelle aventure militaire (pour des raisons qui, cela va sans dire, ne peuvent être que méprisables, comme à chaque fois que quelque chose ou quelqu’un se dresse contre les intentions, pures et désintéressés, des États-Unis d’Amérique, nos suzerains).

Mieux : certains pays dont les représentants désapprouvent avec tant de vigueur les agissements d’Israël, sans jamais envisager de faire quoi que ce soit pour s’y opposer concrètement (affichant la même impuissance volontaire que, par exemple, face aux spéculateurs qui déstabilisent l’économie mondiale), prétendent criminaliser les citoyens qui tentent tant bien que mal de se substituer à leurs dirigeants en mettant en œuvre des moyens pacifiques comme la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), au nom de la lutte contre l’antisémitisme. Et comble des combles, certains vont jusqu’à se proclamer « de gauche » pour justifier cette attitude.

Il faut reconnaître au moins un mérite à Edmund Levy, l’ancien membre de la Cour suprême israélienne qui présidait la commission qui vient de déposer un rapport affirmant qu’il n’existe pas d’occupation de la Cisjordanie par Israël, et qu’en conséquence toutes les implantations juives y sont légitimes et doivent légalisées : il fait preuve d’une cohérence qui fait cruellement défaut aux dirigeants européens quand il affirme qu’il n’est pas acceptable que les gouvernement israéliens successifs refusent de légaliser certaines de ces colonies, alors que dans le même temps ils ont tout fait pour en favoriser la création.

De même, les dirigeants de l’Union Européenne et des pays qui la composent, feignent de s’opposer à la destruction de la Palestine et à la négation des droits fondamentaux des Palestiniens, mais il font tout pour aider Israël dans cette entreprise qui a commencé bien avant 1948 et depuis lors n’a pas connu un seul jour de relâche.

Voici l’état des lieux dressé par Oxfam France (malheureusement le document n’est plus disponible sur leur serveur web – mise à jour oct. 2015) :

Les gouvernements israéliens successifs ont établi environ 150 colonies en Cisjordanie (Jérusalem-Est inclus) depuis 1967. Plus de 100 «avant-postes» ont été érigés par les colons (sans autorisation officielle) à la même période 1.

Alors que les dirigeants politiques mondiaux parlent d’une seule voix pour condamner l’expansion des colonies israéliennes, le gouvernement israélien continue de défier la communauté internationale, créant des difficultés encore plus grandes pour la population palestinienne et menaçant une solution juste et durable au conflit israélo-palestinien 2 .
Entre 2002 et 2012, le Quatuor pour le Moyen-Orient, qui inclus l’Union Européenne, les Nations Unies, les États Unis et la Russie a fait 39 déclarations conjointes appelant les gouvernements israéliens à stopper l’expansion des colonies 3.

Pourtant, à la même période, le nombre de colons vivant dans les colonies a augmenté de plus d’un tiers – passant approximativement de 377 000 à 500 000 4 .

La communauté internationale doit maintenant aller au delà des déclarations et agir urgemment pour faire pression sur l’Etat d’Israël afin qu’il mette fin à la construction de colonies et qu’il s’acquitte de ses responsabilités au regard du droit international 5 .

DECLARATIONS DE LA « COMMUNAUTE INTERNATIONALE » REALITES SUR LE TERRAIN
2012
Déclaration de la chef de la politique étrangère de l’UE Catherine Ashton (8 juin) : « Je déplore l’intention du gouvernement israélien de construire plus de 800 logements supplémentaires dans les colonies et de reloger certains colons d’Ulpana dans les territoires palestiniens occupés. Les colonies de peuplement sont illégales au regard du droit international et menacent de rendre impossible une solution fondée sur la coexistence de deux États.» 6 En juillet, un nouveau rapport d’un comité mandaté par le gouvernement israélien, dirigé par Edmond Levy, ancien juge de la Cour Suprême à la retraite, recommandait que les avant-postes de Cisjordanie soient légalisés et que les restrictions sur les colonies soient allégées. Le comité affirmait que les colonies ne violent pas le droit international.7
Ministres des Affaires étrangères européens (14 mai) : « L’UE se déclare profondément préoccupée par […] l’accélération notable des constructions dans les colonies après la levée du moratoire de 2010, la décision récente du gouvernement israélien concernant le statut de certaines colonies sauvages, ainsi que la proposition d’installer des colons de Migron dans les territoires palestiniens occupés… »8 Le 6 juin, le gouvernement israélien a annoncé la construction de 851 nouveaux logements dans les colonies.9
Déclaration de Catherine Ashton (décembre 2011) : « Je tiens à exprimer fermement ma désapprobation à la suite de l’annonce par les autorités israéliennes de leur intention de publier des appels d’offres pour la construction d’un millier de logements en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est. J’exhorte les autorités israéliennes à ne pas procéder à cette publication. La position de l’UE est claire : les constructions dans les colonies sont illégales au regard du droit international et entravent les efforts visant à un règlement du conflit israélo-palestinien. »10 Le 21 mars, le Comité des finances de la Knesset a approuvé l’allocation d’environ 30 millions de dollars pour soutenir les colonies.11
Le 4 avril, le gouvernement israélien a dévoilé un appel d’offre pour 1 121 logements destinés aux colons.12
En avril 2012, les avant-postes de Sansana, Bruchin et Rehelim ont été légalisés au regard du droit israélien. Ce sont les premières colonies entièrement nouvelles à être approuvées depuis 1990.13
2011
Déclaration conjointe des ambassadeurs britannique, français, allemand et portugais (décembre) : La décision prise par Israël d’accélérer la construction de colonies est une « évolution totalement négative » « Nous appelons le gouvernement israélien à revenir sur ces décisions. » 14 En 2011, le nombre de nouvelles constructions dans les colonies existantes a augmenté de 20% par rapport à 2010. 15
Uniquement en 2011, 1 577 logements dans les colonies ont été publiés sur la liste officielle des prochains appels d’offres du ministère du Logement israélien. 16
Déclaration du Ministre des Affaires Etrangères britannique William Hague (novembre) 17 : «Les colonies dans un pays occupé sont illégales. Nous sommes très clair à ce sujet, et nous avons condamné les décisions récentes d’accélérer la construction de colonies, et je les condamne à nouveau aujourd’hui. » En décembre, le ministère du Logement israélien a publié des appels d’offres pour 1 028 logements à construire dans les colonies. 18
Déclaration du département d’Etat américain (avril) : « Non seulement les colonies israéliennes sont illégitimes, mais les actions d’Israël vont à l’encontre des efforts pour reprendre les négociations directes. La construction de logements à Jérusalem-Est serait néfaste au renforcement de la confiance entre Israël et les Palestiniens. » 19 En août, le ministère de l’Intérieur israélien a donné son accord final pour la construction de 1 600 nouveaux foyers pour les colons à Jérusalem-Est. Des plans pour l’approbation de 9 000 nouvelles habitations ont aussi été annoncés.
En septembre, le gouvernement israélien a approuvé la construction de 1 100 nouveaux logements à Jérusalem-Est. 20
2010
Déclaration du Ministre des Affaires Etrangères Allemand Guido Westerwelle (octobre) : La décision d’Israël de construire 2 600 nouveaux logements dans la colonie de Givat Hamatos va « à l’encontre de l’esprit de la déclaration du Quatuor pour le Moyen-Orient et des obligations d’Israël au regard de la feuille de route. » 21 Le budget israélien de 2011, annoncé au mois de décembre 2010, allouait l’équivalent de 564 millions de dollars aux colonies, auxquels s’ajoutent plusieurs millions cachés dans différents articles du projet de loi 22.
En 2010, le gouvernement israélien a construit 6.794 logements dans les colonies, soit quatre fois plus qu’en 2009. 23
Déclaration conjointe du Quatuor pour le Moyen-Orient (Mars) : « Le Quatuor demande au gouvernement d’Israël de geler toutes les activités des colonies, y compris la croissance naturelle, de démanteler les avant-postes érigés depuis mars 2001, de s’abstenir de démolir des bâtiments et de procéder à des expulsions à Jérusalem-Est. » 24 Entre le mois de septembre – qui marque la fin du gel de la colonisation – et le mois de novembre, les colons israéliens ont commencé la construction de 1.629 logements, et creusé les fondations de 1.116 autres habitations. 25

Alain Gresh (Le Monde Diplomatique) rappelle pour sa part que le 24 juillet, se réunira le Conseil d’association Union européenne-Israël. qui devrait renforcer les relations bilatérales.

A cette occasion, le Ministre français des Affaires étrangères, le « socialiste » Laurent Fabius rencontrera son homologue israélo-fasciste Avigdor Lieberman,  (qui, s’il n’était pas israélien serait à coup sûr persona non grata en Europe). Et, dit Alain Gresh, « cette rencontre, affirme le Quai d’Orsay », la première entre les deux hommes, « sera l’occasion de rappeler la solidarité des autorités françaises au lendemain des attentats qui ont visé des touristes israéliens en Bulgarie, de faire le point sur les relations bilatérales franco-israéliennes et d’évoquer les différents sujets régionaux. » Une nouvelle fois, la seule annonce concrète est la solidarité à l’égard d’Israël, mais rien de précis sur les sujets qui fâchent (ou devraient fâcher), la colonisation, les prisonniers politiques, etc. ».

L’imposture est permanente.


Références des citations et documents dans le document d’Oxfam-France :

Print Friendly, PDF & Email

Notes   [ + ]

1. OCHA, « The Humanitarian Impact of Israeli Settlement Policies (janvier 2012), sur http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/Full_Report_3294.pdf p. 1.
2.  Depuis sa prise de fonction en 2009, la Haute Représentante Catherine Ashton a fait au moins 17 déclarations publiques au sujet de l’expansion des colonies par le gouvernement israélien et des autres pratiques illégales des colonies. Depuis 2001, tous les Etats européens ont, collectivement ou individuellement, appeler le gouvernement israélien à mettre un terme à la construction de colonies.
3. Depuis 2001, le Quatuor a fait 56 déclarations, dont 39 se rapportent directement au statut illégal des colonies israéliennes ou à d’autres documents tels que la feuille de route ou le Plan Tenet qui appellent Israël à suspendre l’expansion des colonies et à démanteler tous les avant-postes construits avant mars 2011.
4. OCHA (2012) The humanitarian impact of Israeli settlement policies, janvier 2012; Voir également : Jewish Virtual Library : http://www.jewishvirtuallibrary.org/jsource/arabs/PalPaper110409.pdf
5. Au moins sept Résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies ont été adoptées, appelant Israël à respecter les frontières de 1967, le statut de Jérusalem-Est inclus. Le Comité International de la Croix Rouge (CICR) fait également observer que l’établissement de colonies israéliennes viole la quatrième Convention de Genève.
6. http://ue.eu.int/uedocs/cms_data/docs/pressdata/FR/foraff/130793.pdf
7. http://www.pmo.gov.il/NR/rdonlyres/42C25B01-428B-40FC-8A6B-E9B1F5315D74/0/edmundENG100712.pdf
8. Conseil de l’Union Européenne, Conclusions du Conseil sur le processus de paix au Proche-Orient, 3166ème session du Conseil Affaires Etrangères, Bruxelles, 14 mai 2012 : http://register.consilium.europa.eu/pdf/fr/12/st09/st09909.fr12.pdf
9. Barak Ravid, Jonathan Lis, Oz Rosenberg and TomerZarchin « Netanyahu promises new West Bank construction, on heels of failed outpost bill », Haaretz (7 Juin 2012), sur http://www.haaretz.com/news/national/netanyahu-promises-new-west-bank-construction-on-heels-of-failed-outpost-bill.premium-1.434870
10. Union Européenne, « Déclaration de Catherine Ashton, Haute Représentante de l’UE, sur les projets de construction de 1000 logements en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est » (Décembre 2011), disponible sur http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/EN/foraff/127069.pdf
11. UNISPAL, « Chronological Review of Events Relating to the Question of Palestine: March 2012 » (31 Mars 2012), sur http://domino.un.org/unispal.nsf/9a798adbf322aff38525617b006d88d7/806ff412853a0362852579f7004fce44?OpenDocument
12. UNISPAL, « Chronological Review of Events Relating to the Question of Palestine: April 2012 » (30 Avril 2012), sur http://domino.un.org/unispal.nsf/9a798adbf322aff38525617b006d88d7/2e94a096dce1fe90852579fb005e7d67?OpenDocument
13. Peace Now, « For the First Time Since 1990 – the Government is to Approve the Establishment of New Settlements » (19 Avril 2012), sur http://peacenow.org.il/eng/rechelim-bruchin-sansana
14.  Déclaration conjointe des membres européens du Conseil de Sécurité, « All settlement activity, including in East Jerusalem, must cease immediately » (20 décembre 2011), traduction non officielle disponible sur : http://www.franceonu.org/la-france-a-l-onu/espace-presse/declarations-presse/points-de-presse/article/20-decembre-2011-colonisation
15. Ce sont des « débuts de nouvelles constructions ». Voir Peace Now: http://peacenow.org.il/eng/2011Summary. Le taux de croissance dans les colonies est de 5,8%, contre 1,8% en Israël, ce qui signifie que les colonies se développent beaucoup plus rapidement que la population en Israël; voir également Peace Now, Mars 2012.
16.  Peace Now http://peacenow.org.il/eng/2011Summary
17. Chambre des Communes, « Oral Answers to Questions: Foreign and Commonwealth Office » (Novembre 2011), disponible sur http://www.publications.parliament.uk/pa/cm201011/cmhansrd/cm111129/debtext/111129-0001.htm
18.  UNISPAL, « Chronological Review of Events Relating to the Question of Palestine: December 2011’ (31 Décembre 2011), sur http://unispal.un.org/unispal.nsf/3822b5e39951876a85256b6e0058a478/6a38ece95968c4ea85257996005c0682?OpenDocument
19. Natasha Mozgovaya, «U.S. ‘deeply concerned’ about Israel settlement expansion » (5 Avril 2011), sur
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/u-s-deeply-concerned-about-israel-settlement-expansion-1.354174
20. UNISPAL, « Chronological Review of Events Relating to the Question of Palestine: August 2011 » (31 August 2011) sur http://unispal.un.org/unispal.nsf/1ce874ab1832a53e852570bb006dfaf6/b0137cc09f71e8248525790d005bfd7c?OpenDocument
et
UNISPAL, « Chronological Review of Events Relating to the Question of Palestine: September 2011 » (30 Septembre 2011), sur http://unispal.un.org/unispal.nsf/eed216406b50bf6485256ce10072f637/fe73add936792b8285257944006a3aa0?OpenDocument
21. Abrar Online, « German FM raps new Israeli settlement plans in E. Jerusalem » (18 Octobre 2011), sur http://www.abraronline.net/en/index.php/news/81-news/6502-german-fm-raps-new-israeli-settlement-plans-in-e-jersualem-.html
22. UNISPAL, « Chronological Review of Events Relating to the Question of Palestine: December 2010 » (31 Décembre 2010), http://unispal.un.org/unispal.nsf/3822b5e39951876a85256b6e0058a478/195085142e24bb6e85257817006f201d?OpenDocument
23. PCBS, «Palestinian Central Bureau of Statistics Issues a Press Release on the Occasion of Land Day, March 30, 2011: Number of Housing Units Built in the Israeli Settlements Increased Four Times in 2010 Compared with 2009 », sur http://www.pcbs.gov.ps/Portals/_pcbs/PressRelease/land_day_E30032011.pdf
24. « Middle East Quartet Statement », (19 Mars 2010, Moscou) sur http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cmsUpload/113436.pdf Près de 70% des déclarations faites par le Quatuor depuis 2001 ont appelé Israël à mettre fin à sa politique d’expansion des colonies.
25. UNISPAL, ‘Chronological Review of Events Relating to the Question of Palestine: November 2010’ (30 Novembre 2010), at http://unispal.un.org/unispal.nsf/1ce874ab1832a53e852570bb006dfaf6/ca9cb7a9d593ef62852577f3006e94b7?OpenDocument