Dans l'actu

Des poursuites judiciaires pour corruption contre Netanyahou seraient imminentes

Citant “des sources de la police israéliennele quotidien israélien Haaretz affirme que celles-ci “estime qu’il existe des preuves suffisantes pour accuser le Premier ministre Benjamin Netanyahu de corruption pour avoir accepté des centaines de milliers de shekels de cadeaux de riches hommes d’affaires”.

Le Premier ministre et son épouse, Sara Netanyahou, sont soupçonnés d’avoir exigé et d’avoir reçu de grandes quantités de cigares, de bijoux et de boissons alcoolisées sur une longue période de la part de particuliers, dont le producteur hollywoodien, espion israélien et trafiquant d’armes Arnon Milchan.

Selon la télévision Channel 10, qui a également fait état de ces informations, les procureurs n’ont pas encore décidé de la mise en accusation du Premier ministre et/ou de son épouse dans ce dossier. Selon certaines sources la police et le bureau du procureur de l’État seraient en désaccord sur les accusations portées contre eux.

Jeudi dernier, Netanyahou a été interrogé pour la cinquième fois dans cette affaire, ainsi que dans une autre où il est question d’enregistrements de pourparlers entre Netanyahou et l’éditeur du quotidien à sensation Yedioth Ahronoth, Arnon Mozes. Le Premier ministre aurait tenté de troquer un allègement fiscal au bénéfice de Mozes contre une couverture médiatique “bienveillante” à son égard.

La semaine dernière, on a appris que l’ambassadeur d’Israël aux États-Unis, Ron Dermer, a été interrogé par la police sur des allégations selon lesquelles il avait, à la demande de Netanyahou, sollicité le Secrétaire d’État étatsunien John Kerry pour faire délivrer un visa américain pour Arnon Milchan. La police enquête aussi pour savoir si le Premier ministre israélien a cherché à favoriser les intérêts de Milchan dans l’industrie israélienne des médias.

Par ailleurs, et parmi d’autres dossiers encore, l’enquête se poursuit à propos de la corruption qui a accompagné l’achat par Israël de sous-marins de fabrication allemande. La semaine dernière, deux des plus proches confidents du premier ministre, les avocats David Shimron et Isaac Molho, ont été interrogés par la police à quatre reprises sur des allégations de malversations financières dans ce dossier. On ne sait toutefois pas encore si la police a l’intention d’interroger Netanyahou lui-même dans cette affaire.

 

Print Friendly, PDF & Email