Dans l'actu

Dareen Tatour : la poésie n’est pas un crime

 

Dareen Tatour, une poétesse palestinienne de Reineh en Galilée, a subi trois ans de répression pour avoir publié un poème intitulé « Résiste, ô mon peuple résiste ! » : assignation à domicile, détention, interrogatoire et finalement une condamnation à cinq mois de prison.

Aujourd’hui elle risque à nouveau d’être incarcérée, la Cour Suprême israélienne ayant fait appel d’une décision rendue en sa faveur. Elle appelle à la soutenir en signant la pétition : « La poésie n’est pas un crime ».

Le poème ci-dessous a été écrit le 2 novembre 2015 dans la prison de Jelemeh. Il a été traduit de l’arabe vers l’anglais par Tariq al Haydar et de l’anglais vers le français par Jean-Marie Flémal. Il a été publié le 1 septembre 2016 sur le site Arabic literature (in english).

Print Friendly, PDF & Email