Dans l'actu

L’infaillible Elie Wiesel assure qu’il ne s’est rien passé de grave à Gaza, car des Juifs ne peuvent avoir commis de telles horreurs…

Elie_WieselLe lauréat du prix Nobel Elie Wiesel (81 ans) a déclaré mardi (9/2) que si le président iranien Mahmoud Ahmadinejad était assassiné, il ne “verserait pas une larme”, car selon lui le président iranien se prépare à anéantir Israël et à commettre “un nouveau génocide de 6 millions de juifs”.

Dans la foulée, Wiesel a fustigé le juge Richard Goldstone, en disant que son rapport sur l’offensive israélienne dans la bande de Gaza était “un crime contre le peuple juif”.

Une chose est claire, ce document n’était pas nécessaire et que l’homme [Goldstone] qui a une bonne réputation, que je connais depuis de nombreuses années, aurait dû refuser d’être à la tête de la commission d’enquête, en raison des motivations anti-israéliennes” de ceux qui ont voulu qu’elle soit créée.

Je ne peux pas croire que des soldats israéliens ont assassiné des gens ou abattu des enfants. Cela ne peut tout simplement être, et Goldstone aurait certainement réfléchi à deux fois avant de prendre un rôle dans un tel organisme”, dit Wiesel, pour qui manifestement le diction “un fait vaut mieux qu’un lord-maire” n’a aucun sens dès surtout si le lord-maire est juif.

Ceci n’a jamais existé ! Parce que Wiesel affirme que des Juifs ne pourraient pas avoir commis une telle horreur. Et comme Wiesel est infaillible (puisque Juif ?), c’est donc la réalité qui a tort.

 

Print Friendly, PDF & Email