Dans l'actu

Caterpillar sanctionné pour sa complicité dans l’occupation de la Palestine

Le très important fonds de pension américain TIAA-CREF a retiré Caterpillar, Inc. du portefeuille de son fonds social. Le 1er mai 2012, les données financières publiées sur le site Internet de TIAA-CREF estimaient encore la valeur des actions Caterpillar dans son fonds social à 72.943.861 dollars. Aujourd’hui : zéro.

« Nous applaudissons à cette décision », a déclaré le rabbin Alissa Wise, directeur des campagnes de Jewish Voice for Peace (Voix juive pour la paix) et coordinateur national de la We Divest Campaign (Campagne « Nous désinvestissons »). « Cela faisait longtemps que TIAA-CREF n’avait plus été à la hauteur de sa devise, ‘Des services financiers pour le bien du plus grand nombre’, quand il s’agissait des gens d’Israël et de la Palestine. »

Un bulldozer Caterpillar D-9R blindé de l’armée israélienne.

Un bulldozer Caterpillar D-9R blindé de l’armée israélienne.

Depuis 2010, « We Divest »  insistait auprès de TIAA-CREF pour qu’il largue Caterpillar et d’autres sociétés qui ont tiré et tirent toujours profit des 45 ans d’occupation militaire et de colonisation par Israël des territoires palestiniens que sont la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande de Gaza, ou qui facilitent ces activités d’occupation et de colonisation.

« En vendant des bulldozers militarisés à Israël, Caterpillar est complice des violations systématiques par Israël des droits de l’homme des Palestiniens », déclare le rabbin Wise. « Nous sommes heureux de constater que la communauté d’investissement à responsabilité sociale le reconnaît enfin et qu’elle a enfin commencé à entreprendre les actions qui s’imposaient. »

Ces dernières années, Caterpillar a été soumis à des critiques de plus en plus vives de la part d’organisations des droits de l’homme pour s’être obstiné à fournir des bulldozers à Israël, qui les utilise pour démolir des maisons de citoyens palestiniens et pour détruire des récoltes et des terres agricoles dans les territoires occupés, ainsi que pour construire des colonies illégales, exclusivement réservées aux Juifs, sur des terres palestiniennes.

Au cours des semaines à venir, de nombreuses personnes auront les yeux tournés du côté de l’assemblée générale de l’Église presbytérienne des États-Unis, dont les membres exprimeront leurs votes au sujet d’une motion de désinvestissement à l’encontre de Caterpillar et de deux autres sociétés, Motorola Solutions et Hewlett-Packard (Le Fonds social de TIAA-CREF possède toujours des actions de ces deux dernières sociétés).

Le mois dernier, Friends Fiduciary, une institution quaker avait désinvesti pour 900.000 dollars d’actions dans Caterpillar. « Nous sommes mal à l’aise pour défendre notre position vis-à-vis de ce stock. »


Article publié sur AIC – Alternative Information Centre, le 21 juin 2012 (il n’est plus disponible sur ce site).
Traduction pour ce site : Jean-Marie Flémal.

Print Friendly, PDF & Email