Dans l'actu

Boycott des navires israéliens en Inde

Cochin, situé dans l’état de Kérala, est l’un des plus grands ports de l’Inde et une base navale très importante.

Les syndicats des ouvriers portuaires de Kochin ont décidé de boycotter les navires israéliens afin de protester contre le blocus de Gaza par les forces israéliennes.

Le boycott a débuté le 17 juin lors de la réception de l’information annonçant qu’une cargaison déchargée au port de Colombo, d’un navire israélien, le Zim Livorno 16, était destinée à débarque au port de Cochin à bord d’un navire auxiliaire. Des arrivages de navires similaires déchargés à Colombo à partir de navires israéliens étaient destinés à débarquer via d’autres navires auxiliaires.

Le 23 juin, les syndicats ont organisé un rassemblement commun de protestation à proximité du bureau de la Zim Integrated Shipping Services (India) PVT LTD – la ligne d’acheminement maritime israélienne.

S’adressant au rassemblement, B. Hamza, secrétaire général du syndicat des travailleurs du port de Cochin (CITU) a condamné le massacre de neuf militants pour la paix faisant partie de la flotille transportant des fournitures humanitaires à la population de Gaza, le 31 mai. Il a exprimé la solidarité des travailleurs du port de Cochin avec le peuple de Palestine. Des représentants de divers syndicats participant au boycott ont également pris la parole et ont déclaré que les travailleurs du port de Cochin étaient unis au boycott mondial mis en pratique par les travailleurs de Suède, de la Grande Bretagne, de l’Afrique du Sud et d’autres pays.

Print Friendly, PDF & Email