Dans l'actu

Boum, quand le pipeline fait boum, tout avec lui dit boum…

Les Israéliens ne sont pas les seuls à maîtriser l’art du sabotage. Haaretz rapporte qu’un commando non identifié à fait sauter, lundi à l’aube, le pipeline qui sert à acheminer du gaz naturel d’Égypte vers Israël et la Jordanie. L’attaque a eu lieu à une soixantaine de kilomètres du canal de Suez, dans la péninsule du Sinaï.

C’est la troisième fois que ce pipeline est saboté : les deux précédentes attaques avaient eu lieu les 5 février et 27 avril, et avaient causé l’interruption de la fourniture de gaz à Israël pendant plusieurs semaines. Une autre attaque, en mars, avait échoué, de même qu’un autre sabotage en juillet 2010.

L’accord aux termes duquel l’Egypte fournit du gaz naturel à Israël est fortement controversé. Il a été conclu dans le cadre des accords de paix signés avec Israël par Anouar el Sadate, et il fixe le prix du gaz égyptien à un niveau nettement inférieur aux prix du marché. La perte pour les finances égyptiennes se monte à plusieurs centaines de millions de dollars par an. Plus de détails dans un précédent article à lire ICI.

 

Print Friendly, PDF & Email