Dans l'actu

Bienvenue en Palestine

Une importante mission internationale en Palestine se prépare. Elle devra réunir de très nombreux internatio­naux de nombreux pays sur le sol palestinien du 8 au 16 juillet.
Le 8 juillet tous les participants arriveront sur place.
Du 9 au 16 juillet, ils sont appelés à venir constater sur place l’aggravation de la situation d’apartheid et de nettoyage ethnique des Palestiniens à Jérusalem-Est, comme en Cisjordanie.bienvenue

Les organisations palestiniennes ont l’habitude de recevoir des internationaux, mais estiment que cette fois-ci une grande mission s’impose pour attirer l’attention du monde entier sur leur situation de plus en plus critique.

En raison du blocus total et des massacres israéliens, l’attention du monde s’est concentrée sur la situation à Gaza. Israël en profite, pendant ce temps pour progresser à grand pas dans le vol de terres, l’expulsion, la colonisation et la ghettoïsation des Palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Les organisateurs de la mission soulignent que la situation est aussi grave dans les deux régions et que le peuple palestinien ne forme pas deux entités, mais une seule, en butte à la même oppression qui a pour but de chasser les palestiniens de leurs terres.

L’appel des organisations palestiniennes

15 associations palestiniennes (*) des grandes villes comme Bethléem, Hebron ou Ramallah, Jérusalem-Est, mais aussi des villages comme Bi’lin, Al Walaja, Al Maasara, et des camps de réfugiés comme Aïda, Deishe, Beit Omar, Balata ont lancé l’appel :

« Nous, organisations palestiniennes de la société civile et militants des droits de l’homme, appelons tous les militants du monde pour la paix et la justice, à venir nous rejoindre le 8 juillet en Palestine pour passer ensemble une semaine à nos côtés, et nous épauler dans notre lutte pour la paix. Nous, palestiniens de tout le pays et palestiniens exilés, continuons à croire à une paix fondée sur la justice et à la construire.
Nous sommes convaincus que la communauté internationale peut nous aider à accéder à la paix et la liberté, à restaurer les valeurs et les principes que nous partageons en tant qu’être humains.
Nous vous invitons. Nous vous supplions. Rejoignez-nous et venez contribuer au changement de ce monde qui vous tient à cœur.

Nous vous hébergerons sur place, afin que vous puissiez bénéficier de l’hospitalité palestinienne.
Vous pourrez participer à un programme d’activités pour la paix et la justice dans les villes et villages palestiniens, dans un esprit fraternel… »

Une date symbolique

Le 8 juillet les participants arriveront sur place. Les activités débutent sur place le 9 juillet et se clôtureront le 16 juillet.
Le 9 juillet est une date doublement symbolique.
C’est la date anniversaire de la décision le 9 juillet 2004 de la Cour de Justice Internationale (La Haye) qui a jugé le mur construit pas Israël illégal, de même que les colonies installés sur les territoires palestiniens. Ce tribunal a estimé qu’il ne s’agissait pas d’un mur de séparation, mais d’un mur d’annexion et a exigé sa destruction ainsi que le démantèlement des colonies israéliennes instalées au delà de la Ligne Verte (tracé des frontières d’Israël avant le 4 juin 1967).
Un an plus tard, le 9 juillet 2005, 170 associations représentant la société civile palestinienne (rejointes depuis par des centaines d’autres) lançaient, en l’absence de prise en compte de ce jugement par les gouvernements, un appel à la société civile internationale pour qu’elle s’engage à agir et à faire respecter le droit international par des campagnes de boycott, de désinvestissements et de sanctions.

Le programme de la mission

Les participants visiteront les villes, villages et camps où les palestiniens se voient spoliés de leur terres, chassés de leurs maisons, agressés par des colons, empêchés de circuler librement à l’intérieur des territoires palestiniens et participeront aux actions organisés par les associations palestiniennes.
Une même type de mission a eu lieu en Noël 2010.

Pendant une semaine 76 volontaires français et 10 écossais ont rejoint la résistance populaire palestinienne. Une vidéo a été faite de leur expérience.  

http://www.youtube.com/watch?v=0Ua94beMUxk

Le professeur Mazin Qumsyieh témoigne

« Tous les internationaux qui ont participé à ces activités nous ont dit à quel point ils étaient honorés et heureux d’avoir partagé ces épreuves avec nous, en cette période de Noël. Ils nous ont transmis une énergie qui nous amène maintenant à programmer des activités similaires, rassemblant encore plus de volontaires, durant l’été prochain. Tous les Palestiniens qui ont participé à ces manifestations, ou qui ont hébergé ces internationaux, ou même qui les ont vus à la télévision ou dans les journaux locaux, ont ressenti un nouvel espoir et un sentiment de puissance.

En ce qui me concerne personnellement, voir ma maison remplie d’internationaux dormant dans tous les coins, mangeant et travaillant ensemble, être attaqués et résistés aux forces d’occupation, a été le meilleur cadeau de Noël que l’on pouvait me faire. »

Un blocus sournois de la Cisjordanie

Depuis de nombreuses années, des personnes, des délégations se rendent dans les territoires palestiniens occupés pour témoigner leur solidarité avec le peuple palestinien. Ce sont des visites de solidarité qui ont marqué ceux qui y ont participé. De retour, ils sont devenus des ambassadeurs de la Palestine. Leurs témoignages ont contribué de façon très importante au développement des mouvements de solidarité dans nos pays.
Mais il n’y a pas 36 solutions pour rejoindre la Cisjordanie. Israël a détruit l’aéroport de Gaza.
Les militants solidaires de la cause palestinienne doivent obligatoirement passer par Tel-Aviv ou par Amman. Quoi qu’il en soit, ils doivent toujours passer par la « sécurité israélienne ». Des personnes sont refoulées sans motif. Celles et ceux qui ont un nom à consonance arabe sont interrogés, humiliés pendant des heures et de manière raciste. Israël refoule souvent les ressortissants de pays tels que l’Algérie, le Liban, la Syrie…
Il n’y a pas que le blocus de Gaza. En Cisjordanie, il y a un blocus plus sournois qui empêche ou décourage les internationaux de s’y rendre. L’objectif est aussi d’isoler davantage, chaque jour un peu plus, le peuple palestinien et d’empêcher que se créent de véritables liens politiques et d’amitié de par le monde.

Laisser partir les militants de la paix !

Israël n’a pas le droit d’empêcher les visites des délégations de solidarité dans les territoires palestiniens occupés.
Les participants à la mission ne cacheront pas le fait qu’ils rendront visite à leurs amis palestiniens, comme le droit international leur autorise de faire.

Participez à cette mission importante ! Inscrivez-vous !

Plus d’info sur le site www.bienvenuepalestine.com

contact@bienvenuepalestine.com

(*) Les associations qui ont lancé l’appel :

Al-Rowwad Cultural and Theatre Training Centre
Alternative Information Center
BADIL – Resource Center for Palestinian Residency and Refugee Rights
Bil’in Popular Resistance Commitee
Friends of Freedo and Justice, Bil’in
Grassroots Palestinian Anti-Apartheid Wall Campaign
Holy Land Trust
International Solidarity Movements
Open Bethlehem
Palestinian Centre for Rapprochement between People
Palestine Justice Network
Palestine Solidarity Project
Popular Struggle Coordinating Committee
Siraj Center for Holy Land Studies
Youth Against Settlements (Hebron)

Print Friendly, PDF & Email