L'actu

Petit guide du boycott

La campagne BDS s’articule, comme l’acronyme l’indique, en trois volets d’égale importance :

    • B pour BOYCOTT, celui qui est directement à la portée de chacun d’entre nous (chaque fois que nous faisons des achats dans une grande surface, par exemple). A la fois l’occasion de manifester que les produits du régime colonial d’apartheid ne sont pas les bienvenus, et d’engager un dialogue avec les commerçants, les autres consommateurs,…
    • D pour DÉSINVESTISSEMENT, qui concerne forcément au premier chef les investisseurs, gestionnaires de capitaux, etc…
    • S pour SANCTIONS,  celles que dans un monde civilisé la communauté des nations devraient prendre contre un “État voyou” qui viole systématiquement ses obligations découlant notamment des résolutions des Nations-Unies, des Conventions de Genève et tout simplement des lois que la conscience devrait imposer à tous.

 Mais pour l’heure, nous envisagerons ici essentiellement la question du boycott, que chacun d’entre nous peut quotidiennement mettre en œuvre sans avoir à consentir de sacrifice particulier.

Pourquoi devrais-je participer au boycott préconisé par BDS ?


Qui a lancé la campagne « Boycott, Désinvestissement et Sanctions » (BDS) ?


Est-ce qu’une campagne de ce genre est efficace ?


Que faut-il boycotter ?
Israël, ou seulement les colonies ?


Cette campagne de boycott ne se retourne-t-elle pas contre les travailleurs palestiniens, qui ont besoin de travailler pour vivre ?


Comment identifier les produits israéliens de consommation courante ?


Que change la décision de l’Union Européenne
sur l’étiquetage des produits des colonies ?


Quels sont les produits les plus concernés ? Y a-t-il une liste ?


Certains prétendent que le boycott des produits israéliens est d’inspiration antisémite. Qu’en est-il ?


Israël n’est pas le seul “État voyou”. Pourquoi s’en prendre à lui plutôt qu’un autre, comme la Chine, le Soudan ou les États-Unis ?


J’ai entendu parler du boycott de McDonald’s, Coca-Cola, Starbucks, etc… qui donneraient beaucoup d’argent à Israël. Qu’en est-il ?


Et les produits des multinationales actives en Israël ?


Et le boycott culturel, sportif et/ou universitaire ?


Où peut-on trouver une information fiable concernant BDS et les « profiteurs de guerre » ?


 

Vous trouverez sur ce site des dizaines d’articles où il est question de la campagne mondiale BDS, de son évolution dans le monde entier et des réactions qu’elle suscite, ainsi que sur le boycott en dehors de la campagne BDS.