Dans l'actu

Barakat en appel contre l’interdiction que lui impose l’Allemagne

Berlin, Quds News Network

QNN a été informé de ce que l’avocate Nadya Sammour a intenté un procès au nom de son client, l’écrivain et journaliste canado-palestinien Khaled Barakat, contre le gouvernement allemand et introduit un appel officiel contre une décision des forces de sécurité et du département de l’immigration de l’Allemagne, qui avaient frappé Barakat d’une interdiction de prendre la parole au cours d’événements politiques et culturels et avaient ainsi violé son droit à la liberté d’expression.

Les services de la sécurité allemande avaient arrêté Barakat quelques heures avant qu’il ne participe à un séminaire politique à Berlin et l’avaient empêché de prendre part à tout séminaire ou conférence ou d’assister à des rassemblements spéciaux ou familiaux « avec plus de dix participants ». Ils lui avaient également ordonné de quitter le pays avant la fin du mois de juillet.

Berlin avait justifié ces mesures en prétendant que les opinions de Barakat pouvaient mettre en danger les relations entre l’Allemagne et « Israël » et qu’elles allaient créer des tensions entre Arabes et juifs en Allemagne. Barakat avait également été accusé d’antisémitisme et d’anti-israélisme.

Sammour a exigé une levée immédiate de l’interdiction imposée à Barakat, puisque les accusations en question violent les lois allemandes et contredisent les faits, et s’inscrivent dans le cadre d’un procès politique.

Le ministère israélien des Affaires stratégiques a applaudi à la décision de l’Allemagne à l’encontre de Barakat et à sa prise de position contre le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS).

Par ailleurs, Charlotte Kates, la coordinatrice internationale de Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network (Réseau Samidoun de solidarité avec les prisonniers palestiniens), a décrit la décision allemande à l’encontre de Barakat comme faisant partie d’une attaque raciste contre le peuple palestinien et ses droits.


Publié le 6 juillet 2019 sur QNN

Traduction : Jean-Marie Flémal

Solidarité avec Khaled Barakat au stand de la Plate-forme Charleroi-Palestine à la semaine d’étude de Vie Féminine à Namur

 

Print Friendly, PDF & Email