Dans l'actu

Solidarité syndicale avec les réfugiés palestiniens en lutte

La mobilisation des réfugiés palestiniens contre les mesures de « réorganisation de la main-d’œuvre étrangère », instaurées par le ministère du Travail, continue. La Fédération Mondiale Syndicale exprime sa solidarité. Le Collectif Palestine vaincra de Toulouse a participé à leurs manifestations et témoigne.

Depuis mardi 16 juillet, des sit-in, manifestations, blocages sont organisés par les réfugiés palestiniens dans plusieurs camps et villes du Liban pour dénoncer la fermeture d’entreprises « en infraction » qui menace des centaines d’emplois au sein de leur communauté. En juin, les autorités libanaises avaient donné un délai d’un mois aux entreprises incriminées pour acquérir les permis de travail nécessaires. Après l’expiration de celui-ci, le ministère a commencé des inspections et fermé des établissements.

La FSM (Fédération syndicale mondiale) exprime sa solidarité avec les réfugiés palestiniens au Liban

Athènes, le 19 juillet 2019

Au nom de ses 97 millions de travailleurs dans 132 pays de la planète, la FSM est aux côtés des travailleurs palestiniens au Liban. Après une décision prise par le ministre du Travail et le Parlement libanais le 10 juillet 2019, une campagne contre les travailleurs étrangers sans papiers et sans permis de travail a démarré dans le pays, accompagnée de la fermeture des magasins qui recourent aux services de travailleurs étrangers sans papiers et du contrôle des sociétés employant de la main-d’œuvre sans permis de travail.

Les réfugiés palestiniens au Liban, avec ou sans papiers, doivent être protégés et soutenus puisqu’ils sont persécutés dans leur propre pays, qu’ils ont dû quitter afin de survivre. Le soutien à l’héroïque peuple palestinien est important afin qu’il puisse poursuivre son combat jusqu’à la victoire finale et l’obtention de son droit à disposer d’un État palestinien libre et indépendant avec Jérusalem-Est comme capitale.

Le secrétariat de la FSM

Vidéo : Manifestation dans le camp d’Ain Al-Helweh mardi 16 juillet

Témoignage du Collectif Palestine Vaincra de Toulouse, actuellement en voyage de solidarité au Liban

Aujourd’hui 1, nous avons participé à la mobilisation des réfugiés palestiniens du camp de Ein al-Hilweh contre les attaques du gouvernement libanais contre leurs droits. Depuis plusieurs jours, ils se mobilisent en organisant la grève et le blocage des camps pour dénoncer le plan de « réorganisation de la main d’oeuvre étrangère » instauré par le ministère du travail libanais.

Enfants et petits enfants de familles venues s’installer au Liban au lendemain de la Nakba en 1948, ils sont exclus de 72 métiers. Aujourd’hui, l’Etat libanais veut renforcer ces mesures restrictives.

Nous avons participé le matin à la mobilisation à l’entrée du camp avec de grands feux de barricades pour bloquer la sortie. Ensuite, nous avons été à la manifestation où des milliers de réfugiés palestiniens et palestiniennes défilaient avec ferveur et détermination pour leurs droits.

Une mobilisation extrêmement jeune et qui s’inscrit dans le long chemin de résistance des réfugiés palestiniens au Liban pour le retour sur leur terre, la Palestine.

 

Photos : Collectif Palestine Vaincra

 

Print Friendly, PDF & Email

Notes   [ + ]

1. vendredi 19 juillet