Dans l'actu

Arrestation violente d’un belge à Beit Oummar

Alors que des centaines de participants à la mission « Bienvenue en Palestine » ont été bloqués dans les aéroports et que 120 autres ont été emprisonnés, puis déportés, certains ont pu passer entre les mailles du filet et arriver à Bethléem.

Parmi eux, les Carolos Yvonne Wavreille et Jacqueline Perlot, ainsi que l’échevin de Dison, Jean-Paul Mawet. Rentrés en Belgique ces samedi et dimanche, ils nous ont fait part de la répression, mais aussi de la fermeté de la résistance populaire, présente partout, de Kalandya à Bil’in, de Jérusalem à Hébron.

Sur place, ils ont rencontré un Bruxellois, Abdelhafid Kalai et furent témoins de son arrestation, en compagnie de quatre jeunes Américains et Israéliens, dans une manifestation non-violente à Beit Oummar.

Voici des images de son arrestation au cours de laquelle les militaires israéliens font preuve d’une violence à la hauteur de l’hystérie développée par leur gouvernement face à la « Flottille de la Liberté » pour Gaza et à la mission « Bienvenue en Palestine« , l’une et l’autre menées par des civils sans armes et érigées au rang de menaces existentielles pour une puissance nucléaire par une propagande qui jamais sans doute n’avait à ce point donné dans le grotesque…

http://www.youtube.com/watch?v=wGEStMW1JYU

Amené d’abord à un poste de police à Kiriat Arba, Abelhafid sera transféré ensuite en prison.

Il sera traduit devant un juge, accusé d’agression (sur la vidéo ci-dessus, on constate bien de quel côté vient l’agression !), et de présence non autorisée sur un terrain militaire (difficile de savoir en Palestine occupée ce qui n’est pas terrain militaire). Toujours en état d’arrestation, il risque l’expulsion vers la Belgique dans les jours qui viennent.

Print Friendly, PDF & Email