Dans l'actu

Action BDS à Gosselies (Charleroi) : réactions positives de clients de Carrefour.

Nous déployons un calicot avec les noms d'enfants tués à Gaza et expliquons notre démarche aux gens qui passent.

Nous déployons un calicot avec les noms d’enfants tués à Gaza et expliquons notre démarche aux gens qui passent.

Des militants BDS de la Plate-forme Charleroi-Palestine se sont rendus ce samedi 14 mars dans un magasin Carrefour de la région.

Premier piquet : devant les produits Sodastream … Cette entreprise israélienne qui a fait son beurre dans les territoires palestiniens occupés et qui annonce maintenant son installation dans le désert du Néguev, dont Israël chasse les Bédouins en détruisant les villages (certains l’ont été plus de 80 fois consécutives par l’armée d’occupation.

Un client nous dit : « J’ai failli travailler pour eux, quand j’ai vu que la société est israélienne, j’ai abandonné l’idée. »

Des personnes nous remercient d’avoir attiré l’attention sur l’origine des produits.

Nous nous dirigeons vers un autre rayon, laissant les autocollants « Boycott Israël » sur les produits…

Deuxième piquet : devant les lingettes pour bébés « made in Israël »Carrefour_lingettes_bebes

Près de 200 enfants sont actuellement détenus dans les prisons israéliennes, plus de 500 enfants ont été tués et 3000 blessés sous les bombes à Gaza l’été dernier. Mais Carrefour met en vente des lingettes pour bébés, fabriquées en Israël ! Et certains articles portent même l’enseigne du magasin.

Les agents de sécurité du magasin passent aussi, évidemment… ainsi que le gérant, qui nous reproche de ne pas avoir donné « un pré-avis » pour notre action 🙂 … Il entend nos arguments, propose de prendre contact avec le responsable communication du magasin (ce sera fait …) et nous prie de quitter les lieux…

Nous finissons notre action en mettant quelques centaines de tracts qui informent sur la sur les pare-brises des voitures qui se trouvent dans le parking. Mais Carrefour peut être rassuré : nous reviendrons … (1)


(1) Outre les produits Sodastream et lingettes pour bébés, Carrefour vend fréquemment aussi des produits agricoles, exportés par des entreprises israéliennes actives dans les colonies. Katarzyna Lemanska a mené une enquête concernant les ventes dans les supermarchés belges, dans le cadre de son étude « Les liens entre la Belgique et l’occupation israélienne ». Elle signale que le « Groupe Carrefour – Carrefour Belgium (Carrefour, Express, Market) », alors qu’il commercialise de nombreux produits israéliens, n’a pas souhaité fournir d’informations sur ses fournisseurs. « L’entreprise a déclaré que ‘si à un certain moment le Gouvernement belge prenait position à l’égard d’une situation spécifique dans un pays ou une région, la fédération de distribution étudiera comment gérer au mieux la situation au niveau distribution de produits en Belgique. « 

Il est clair que par rapport à une position pareille, c’est aux citoyens de se mobiliser et de mettre la pression…

Print Friendly, PDF & Email