Dans l'actu

A Gaza, le pouvoir et la population apprennent à compter sur leurs propres forces

Le Pr. Christophe Oberlin, chirurgien, spécialiste réputé pour ses techniques innovantes de réparation des lésions nerveuses, effectue régulièrement des missions de chirurgie et d’enseignement dans la Bande de Gaza. En janvier 2010, il s’est rendu sur place à l’occasion de sa 28ème mission chirurgicale, en compagnie d’une équipe de médecins européens.

Pr. Christophe Oberlin sur Gaza from chris den hond on Vimeo.

 Les constatations de Pr. Oberlin recoupent donc, notamment, ce qu’affirmait déjà il y a plus d’un an Henry Siegman, directeur du U.S. Middle East Project (New York) : « (…) le Hamas, malgré tous ses défauts, a apporté à Gaza un niveau d’ordre et de respect de la loi inconnu ces dernières années, et il l’a fait sans les énormes sommes d’argent que les donateurs faisaient pleuvoir sur l’autorité palestinienne sous la direction du Fatah. Il a éliminé les gangs violents qui terrorisaient Gaza sous le pouvoir du Fatah. Les musulmans non observants, chrétiens et autres minorités, jouissent de davantage de liberté religieuse sous le pouvoir du Hamas il n’en auraient en Arabie Saoudite, par exemple, ou sous bien d’autres régimes arabes.« 

Il confirme aussi à quel point la désinformation est massive dans les média occidentaux, qui masquent les enjeux véritables, travestissent la réalité du pouvoir du Hamas et taisent les agissements – notamment le sabotage « pervers » de l’économie de Gaza, au détriment direct de la population – de ce que le Pr Oberlin appelle par euphémisme « la partie du Fatah qui est franchement collaboratrice et qui aujourd’hui a basculé pratiquement du côté israélien et américain« .

Print Friendly, PDF & Email