Dans l'actu

Manifestation à Berlin contre la criminalisation du soutien à la Palestine

Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network

Vendredi 28 juin à Berlin en Allemagne, des centaines de personnes se sont rassemblées devant le Bundestag en signe de protestation contre la résolution anti-BDS du Parlement allemand et la répression anti-palestinienne en cours en Allemagne. Appelés sous le mot d’ordre Palästina Spricht (Palestine Parle), les manifestants ont promis de ne pas se taire face aux attaques croissantes contre les droits des Palestiniens.

Les orateurs portaient des pancartes et des banderoles soutenant le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions), y compris des représentants du BDS Berlin, porteurs de trois grandes lettres indiquant «BDS». Cet appel palestinien à une action internationale exhorte les populations et les organisations du monde entier à boycotter et sanctionner Israël et ses institutions complices et les sociétés multinationales jusqu’à la mise en œuvre des droits fondamentaux du peuple palestinien : mettre fin à l’occupation et démanteler le mur de l’apartheid, instaurer la pleine égalité pour les citoyens palestiniens d’Israël et le droit de retour des réfugiés palestiniens. Les participants ont exprimé leur ferme soutien à la campagne en scandant « Free, Free Palestine ! » Et « Yes, yes, BDS ! ».

Le 17 mai, le Bundestag allemand a adopté une résolution anti-BDS assimilant à tort ce mouvement palestinien à de l’antisémitisme. Une série de résolutions anti-palestiniennes ont été proposées par les différents partis politiques du Bundestag après que l’AFD d’extrême droite et le FDP ultra-capitaliste aient lancé cette attaque contre les Palestiniens avec une proposition visant à interdire le mouvement BDS. Cette décision a été largement condamnée par les défenseurs des droits de l’homme palestiniens et internationaux, ainsi que par des universitaires et intellectuels juifs et israéliens.

Cependant, la résolution anti-BDS n’est pas une aberration, mais reflète une campagne en cours et de plus en plus importante pour criminaliser les Palestiniens et la Palestine s’organisant en Allemagne. Récemment, l’écrivain palestinien Khaled Barakat a fait l’objet d’une interdiction politique lui interdisant de prendre la parole, d’assister à des réunions ou à des manifestations – comme celle-ci – menacées d’un an de prison s’il ne se plie pas à ses obligations. Les membres de Samidoun et les autres participants à la manifestation portaient des pancartes soulignant son cas , indiquant « Solidarité avec Khaled Barakat ! ».

Majed Abusalama, un activiste palestinien de Gaza à Berlin, a souligné une série d’actions répressives à l’encontre des Palestiniens et de leurs partisans en Allemagne, en plus de la résolution anti-BDS, notamment:

Les participants à la manifestation ont crié collectivement « Merci Talib ! » en saluant le rappeur pour sa claire solidarité avec les droits des Palestiniens et sa position de principe pour refuser le silence sur BDS et la Palestine, même au prix de voir ses propres représentations et invitations à des festivals annulées comme résultat.

Il convient de noter que la manifestation avait été poussée par la police dans une zone latérale de la Platz der Republik, tandis qu’une minuscule contre-manifestation en faveur de l’apartheid avait été placée dans un emplacement privilégié sur la place, juste en face du Bundestag, pour agiter quelques drapeaux israéliens .

La manifestation comprenait un flash mob, où «We Shall Overcome», un chant classique noir du mouvement américain des droits civiques, était joué, alors que les participants gardaient du scotch sur leur bouche tout en brandissant des pancartes de « victoire », représentant la résistance au silence des Palestiniens. les peuples et le mouvement palestinien en Allemagne. Après la chanson, les participants ont collectivement déchiré le scotch en criant « Free, free Palestine ! ».

Les organisateurs ont souligné que cette manifestation n’était que le début d’une campagne de plus en plus intense pour la défense des droits des Palestiniens en Allemagne et pour la libération et la justice en Palestine. D’autres manifestations et actions se dérouleront dans les mois à venir.


Publié le 29//2019 sur Samidoun
Traduction : Collectif Palestine Vaincra

Print Friendly, PDF & Email