Dans l'actu

N’achetez pas de grosses dattes… elles viennent presque toutes d’Israël

Israël occupe la Cisjordanie (ainsi que Jérusalem-Est, le Golan et Gaza) depuis 1967 et y a implanté plus de 200 colonies où vivent quasiment un demi-million d’israéliens. C’est tout à fait en contradiction avec le droit international et Israël a déjà été condamné à de multiples reprises à ce sujet par les Nations Unies.

Ces dernières années, le gouvernement israélien a mené une politique active pour que de plus en plus de colons israéliens s’installent dans la vallée du Jourdain et pour cela il leur donne des subsides et avantages.  En même temps il confisque la terre des Palestiniens, détruit des maisons et des villages, empêche leur accès aux ressources en eau (les Palestiniens ne bénéficient que de 5,95% de l’eau du Jourdain).

La production des dattes est une source de revenus importante pour au moins la moitié des colonies israéliennes dans la vallée du Jourdain. Sans ces revenus des dattes, il serait bien plus difficile de maintenir des colonies viables dans cette région. De plus, la production des dattes repose sur une exploitation éhontée des travailleurs palestiniens, comme l’explique un représentant de l’organisation Kav LaOved * :

La défense des droits élémentaires des ouvriers palestiniens dans les colonies from Luc Delval on Vimeo.

Israël exporte chaque année environ 5.000 tonnes de dattes : cela lui rapporte 50 millions d’Euros. On estime que la Belgique importe 100 tonnes de dattes israéliennes par an. C’est surtout la variété MEDJOUL (grosses dattes) qui est exportée. Les firmes les plus importantes impliquées sont Agrexco (CARMEL) et Hadiklaim.

Les dattes de la marque “Jordan Plains” proviennent uniquement des colonies.  Dans l’offre de la plupart des autres marques, les dattes provenant d’Israël et des colonies sont mélangées.

La campagne « N’achetez pas les dates israéliennes » a débuté !

Le Ramadan commence cette année autour du 10 août. Durant les semaines qui précèdent cette date de nombreuses personnes appartenant à divers comités, à l’appel de la Coordination Boycot Israël (COBI) mènent des actions contre la vente des dattes en provenance d’Israël, dans le cadre de la campagne BDS (boycott, désinvestissements et sanctions).

featdatte2009

Des dépliants sont distribués dans des communes où vivent beaucoup de musulmans (ils consomment 80 % des dattes dans notre pays) pour les informer et les amener à se rendre compte qu’ils contribuent involontairement à consolider la colonisation de la Palestine en achetant des dattes en provenance d’Israël.
L’année passée, les actions avaient été abusivement interdites dans plusieurs communes bruxelloises (ce qui n’avait pas empêché qu’elles aient parfois lieu quand même), mais cette année ce n’est plus le cas.

Cette année, l’action aura lieu également à Anvers, Charleroi, Gand, Liège et Verviers. Et ceci jusqu’à la fin du Ramadan (aux environs de la mi-septembre).

La Plate-forme Charleroi-Palestine y participe. Elle diffuse d’ores et déjà des tracts auprès des commerçants et appelle à une action de sensibilisation le samedi 31 juillet, sur le marché de Chatelineau (RV à 10 h, au milieu du marché, près du marché couvert). Venez-y nombreux !


* dans le cours de l’interview, il est fait mention de « plusieurs millions de tonnes » de dattes. Il faut entendre « milliers » et non « millions ».

Print Friendly, PDF & Email